La dislocation de la comète ATLAS se confirme et se poursuit

La comète ATLAS photographiée le 9 avril par Patrick Sogorb.
Promise à une belle période de visibilité à l’œil nu en mai, la comète C/2019 Y4 ATLAS est en train de faire pschitt. Les dernières photos confirment la dislocation de son noyau.

Dès le 5 avril 2020, des chercheurs ont noté un changement radical dans l’aspect de la comète C/2019 Y4 ATLAS. Son noyau s’est allongé et l'astre a subitement amorcé un déclin de luminosité après une phase de progression rapide. Les chercheurs avaient annoncé alors une probable dislocation du noyau... et ils avaient raison. 

Une comète surveillée de près

Depuis, la comète ATLAS est suivie de près. Elle a notamment été observée par l’astronome amateur Patrick Sogorb. Ces nouvelles images ne laissent pas de place au doute. L’astre a pris un aspect diffus au lieu d’avoir un noyau ponctuel et bien lumineux au centre, comme le montre la série ci-dessous obtenue par Patrick Sogorb.


La comète est donc bel est bien en train de se disloquer. On voit sur l’image un fragment peu lumineux en train de se détacher sur la droite et un autre sur la gauche. « Dans les jours prochains, les composants devraient se séparer, et on aura peut-être un aspect de collier de perles », estime Patrick Sogorb.

Si ATLAS avait poursuivi sa progression d’éclat sans se briser, elle se serait probablement hissée à la magnitude 0 à 2 fin mai. Hélas, elle n’est pas de la classe des grandes comètes visibles à l’œil nu. Il va donc falloir patienter encore pour voir de nouveau dans l’hémisphère Nord une belle comète comparable à Hale-Bopp (1997) ou Hyakutake (1996).

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La première fusée lunaire SLS est au complet !

    La Nasa a enfin assemblé en entier sa première fusée lunaire du programme Artemis. Au centre spatial Kennedy, en Floride, la capsule qui doit aller contourner la Lune sans équipage d’ici à quelques mois est au sommet du lanceur géant.

  • Vidéo : Survolez Jupiter

    En produisant un panorama complet de Jupiter, notre journaliste Jean-Luc Dauvergne a réalisé une vidéo dévoilant les pôles de Jupiter, et permettant de faire le tour de la planète à 360°.

  • Le Very Large Telescope détaille 42 astéroïdes situés entre Mars et Jupiter

    A l’aide d’un système optique de pointe, l’observatoire européen du Very Large Telescope a accompli l’exploit de détailler 42 astéroïdes situés à des centaines de millions de kilomètres de la Terre.