La Cour des comptes juge qu’Ariane 6 sera rapidement dépassée

Vue d’artiste d’Ariane 6. © Arianespace
Dans son rapport annuel, publié le 6 février, la Cour des comptes consacre 30 pages à la politique des lanceurs spatiaux. Avec un constat : Ariane 6 ne peut être qu’une étape dans la course menée contre le concurrent – et leader des lancements commerciaux – Space X.
Pour la fusée européenne Ariane, le succès n’écarte pas l’inquiétude. Le 5 février 2019, en soirée, la 103e Ariane 5 décollait impeccablement de Guyane pour expédier deux satellites en orbite géostationnaire. Quelques heures plus tard, le 6 février à 9 h 30, la Cour des comptes rendait public son rapport annuel 2019, dans lequel elle met en avant plusieurs inquiétudes concernant l’avenir d’Ariane. Dans son discours, Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes a en effet déclaré : « Ce lanceur ne constitue pas une réponse suffisante aux défis de la concurrence américaine. »

Présentation du rapport public annuel de la Cour des comptes, 6 février 2019. © P. Henarejos En tout, le tome 1 du rapport, dans son chapitre sur les politiques publiques,...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous