La Chine lance le premier module de sa grande station spatiale

Crédit : AFP
Une fusée Longue Marche 5B a lancé ce 29 avril 2021 l’élément central de ce qui deviendra la station spatiale chinoise, constituée de plusieurs modules.

L’information et l’image sont quelque peu passées inaperçues au milieu d’une actualité spatiale chargée : à 5 h 23 heure française, ce 29 avril 2021, la sixième fusée Longue Marche 5B construite par la Chine s’est élevée de la base de Wenchang, en emportant le premier élément d’une future station spatiale modulaire. Baptisé Tianhe (Harmonie céleste), ce premier module de 22 tonnes, 16,6 m de long et 4,2 m de diamètre, a rejoint l’orbite terrestre à 370 km d’altitude au terme d’un vol sans encombre.

Dès la mi-mai, ce module sera rejoint par un cargo Tianzhou 2 puis, en juin 2021, par un équipage de trois astronautes qui décollera dans le vaisseau Shenzhou 12. Comme Ciel & espace vous l’annonçait dans son numéro 573, p. 64, ce lancement sonne le début d’une période intense de construction d’une vaste station spatiale, véritable concurrente de l’ISS (à laquelle les Chinois n’ont pas accès). Si tout se passe bien, à la fin de 2022, et après plus d’une dizaine de lancements, le complexe orbital devrait atteindre les 66 tonnes.

 

Disponibles en kiosque ou sur notre boutique en ligne

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Artemis 1 : le vaisseau Orion au plus loin de la Terre filme une éclipse

    La capsule Orion a accompli la moitié de sa mission Artemis 1. Ce faisant, le vaisseau de la Nasa a atteint son maximum de distance à la Terre, qu’il a vue disparaître un instant, éclipsée par la Lune.

  • Hubble dans les bras de NGC 7038

    L’équipe du télescope spatial Hubble diffuse une nouvelle image de la galaxie spirale NGC 7038, située à 200 millions d’années-lumière dans la constellation australe de l’Indien. Une vision hypnotisante !

  • Pour la troisième fois, Artemis 1 rejoint son pas de tir

    La fusée Space Launch System de la mission Artemis 1 a quitté son bâtiment d'assemblage pour s'acheminer vers son aire de lancement 39B du centre spatial Kennedy, en Floride. Après deux tentatives avortées fin août et début septembre, elle doit décoller vers la Lune le 16 novembre 2022.