La Chine lance le premier module de sa grande station spatiale

Crédit : AFP
Une fusée Longue Marche 5B a lancé ce 29 avril 2021 l’élément central de ce qui deviendra la station spatiale chinoise, constituée de plusieurs modules.

L’information et l’image sont quelque peu passées inaperçues au milieu d’une actualité spatiale chargée : à 5 h 23 heure française, ce 29 avril 2021, la sixième fusée Longue Marche 5B construite par la Chine s’est élevée de la base de Wenchang, en emportant le premier élément d’une future station spatiale modulaire. Baptisé Tianhe (Harmonie céleste), ce premier module de 22 tonnes, 16,6 m de long et 4,2 m de diamètre, a rejoint l’orbite terrestre à 370 km d’altitude au terme d’un vol sans encombre.

Dès la mi-mai, ce module sera rejoint par un cargo Tianzhou 2 puis, en juin 2021, par un équipage de trois astronautes qui décollera dans le vaisseau Shenzhou 12. Comme Ciel & espace vous l’annonçait dans son numéro 573, p. 64, ce lancement sonne le début d’une période intense de construction d’une vaste station spatiale, véritable concurrente de l’ISS (à laquelle les Chinois n’ont pas accès). Si tout se passe bien, à la fin de 2022, et après plus d’une dizaine de lancements, le complexe orbital devrait atteindre les 66 tonnes.

 

Disponibles en kiosque ou sur notre boutique en ligne

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Curiosity sillonne Mars depuis 10 ans !

    Depuis les pentes du mont Sharp, le rover américain envoie une image saisissante qui couronne un périple extraordinaire sur le sol martien. Une sorte de petit cadeau d’anniversaire dont l’esthétique ne doit pas faire oublier les découvertes scientifiques accomplies.

  • Le télescope James Webb s’offre une roue de chariot

    Une nouvelle image du télescope spatial James Webb a été rendue publique : celle de la galaxie ESO 350-40, mieux connue comme la Roue de Chariot en raison de sa forme évocatrice.

  • Nouveaux dômes sous le ciel de La Silla

    L’observatoire européen de La Silla, au Chili, s’enrichit de nouvelles coupoles : celles du réseau de télescopes BlackGEM, photographiées ici sous la Voie lactée et le Grand Nuage de Magellan.