La balade des astronautes d’Apollo 12

Le site exploré par Apollo 12 vu en haute résolution par LRO. Crédit : NASA/GSFC/ASU

En 2011, par deux fois, la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter a été placée sur une orbite très basse autour de la Lune : 25 km au lieu de 50 km d'altitude. Au cours de ces manœuvres, les responsables de la mission en ont profité pour photographier quelques uns des sites d'atterrissage des missions Apollo. Objectif : obtenir des images d'une résolution sans précédent de 25 cm par pixel.

Après les photos d'Apollo 15, rendues publiques le 5 mars, la Nasa a dévoilé un panorama extraordinaire du site d'Apollo 12. L'étage de descente du module lunaire (LM) Intrepid, qui s'était posé en novembre 1969 est bien sûr visible. De même, la sonde Surveyor 3, arrivée deux ans plus tôt, est toujours là. Et les traces des astronautes Conrad et Bean, déjà discernables sur une photo précédente, apparaissent évidentes.

Mais les détails du cliché sont étonnants. On devine par exemple l'un des pieds de la sonde Surveyor 3. Les formes de l'engin sont discernables aux contours de l'ombre qu'il projette sur le sol. De même, les « sac à dos » ou PLSS des astronautes, abandonnés sur la Lune, sont visibles au bas de l'échelle du module lunaire.

Le drapeau américain, planté par les deux astronautes (et dont le montant supérieur tenait mal), est toujours là : son ombre portée permet de l'identifier.

Quant au minuscule cratère très noir, entouré de rayons sombres, situé en haut à droite, à mi-chemin entre le module lunaire et l'indicateur d'échelle (également très sombre sur cette autre image de LRO), il s'agit vraisemblablement de l'impact créé en 1967 par l'étage qui a freiné la majeure partie de la descente de Surveyor 3.

Philippe Henarejos, le 7 mars 2012

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Pluton et Charon photographiés à contre-jour

    En 2015, juste après son passage auprès de Pluton et de Charon, la sonde New Horizons s’est retournée pour photographier l’atmosphère de la planète naine et un éventuel échappement de matière sur son satellite.

  • Cheops voit flou, mais c’est volontaire

    Lancé le 18 décembre 2019, l’observatoire spatial Cheops a pris sa toute première photo du ciel le 29 janvier 2020. Elle est floue, mais c'est voulu…

  • Trois astronautes et des records de retour sur Terre

    Le vaisseau Soyouz MS-13, de retour de la station spatiale internationale (ISS), s’est posé ce 6 février 2020 dans les steppes du Kazakhstan. À son bord, trois astronautes, dont l’Italien Luca Parmitano, qui est maintenant l’Européen à avoir passé le plus de temps en sorties spatiales.