La baie du mont Saint-Michel depuis l’espace

Crédit : ESA
Un des sites touristiques les plus visités de France a été photographié par le satellite Sentinel-2 durant une marée descendante. La mission Sentinel-2 observe notre planète pour y recenser les stigmates du réchauffement climatique.

Le mont Saint-Michel n’est qu’un petit point sur cette image saisissante prise en juin 2017 pendant une marée descendante. Ces marées, qui façonnent le visage de la baie, sont les plus importantes d’Europe. Lorsque la mer se retire, elle peut parcourir plus de 15 km vers le large, dévoilant des dunes et des petits canaux peu profonds. Mais ce paysage magnifique peut se révéler très dangereux lorsque l’eau remonte à grande vitesse. Les différences de bleu témoignent d’un écart de profondeur pouvant atteindre 15 m.

La mission Sentinel-2 est composée de deux satellites dont le premier, Sentinel-2A, a été lancé en juin 2015 et le deuxième, Sentinel-2B, en mars 2017. Situés sur la même orbite, mais à 180° l’un de l’autre, les deux satellites sont dédiés à l’observation de la Terre. Ils couvrent chacun une région de 290 km de large et balayent la totalité de notre planète tous les 5 jours.

Grâce à des caméras sensibles à 13 bandes spectrales différentes, la mission Sentinel-2 est capable de déceler les effets du changement climatique et de la pollution dans presque tous les environnements : de la forêt jusqu’aux zones côtières en passant par les terres agricoles. Les données récoltées par Sentinel-2 constituent une aide précieuse pour prévoir les futures catastrophes liées à la modification de notre climat.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Il y a 50 ans, Apollo 10 s’approchait à 15 km de la Lune

    Le 22 mai 1969, pour la première fois, des hommes voyaient la Lune depuis une altitude de 15 km seulement. À bord du module lunaire d’Apollo 10, Tom Stafford et Gene Cernan avaient l’impression de voler parmi les reliefs qui bordent la mer de la Tranquillité. Et ils prenaient cette photo.

  • Osiris-Rex zoome sur le rocher géant de Bennu

    La sonde américaine Osiris-Rex multiplie les images rapprochées de la surface rocailleuse de l’astéroïde Bennu. Un rocher particulièrement saillant a été photographié de près.

  • Hubble sonde une nouvelle fois les galaxies lointaines

    Après 16 années d’observations acharnées, le télescope spatial Hubble de la NASA et de l’ESA, vient de fournir une mosaïque exceptionnelle de l’Univers lointain. Une nouvelle prouesse pour le plus célèbre de tous les télescopes.