L’ouragan Florence vu depuis l’ISS

L’ouragan Florence photographié de l’ISS, le 10 septembre 2018. © Nasa
Alors que l’ouragan Florence s’approche dangereusement de la côte est des États-Unis, l’astronaute américain Richard Arnold photographiait, lundi 10 septembre, la monstrueuse formation météorologique.

C’est le premier ouragan majeur de la saison. Le cyclone tropical Florence, formé au large des côtes ouest-africaines à la fin du mois d’août 2018, s’est récemment renforcé à l’approche des côtes nord-américaines. Lors de la photo, il était classé ouragan de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5 (il est repassé en catégorie 2, deux jours plus tard) et ses vents faisaient des pointes à plus de 265 km/h.

Florence devrait atteindre la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Virginie à partir du jeudi 13 septembre 2018. Des opérations d’évacuation sont actuellement en cours dans ces trois États.

L’ouragan Florence, vu par le satellite GOES-16 depuis l’orbite géostationnaire. © NOAA via CIRA/RAMMB

Bien que les ouragans soient des formations météorologiques classiques de ces régions, Florence devrait être l’un des plus puissants à frapper les côtes de Caroline depuis des décennies, suivant l’Agence fédérale des situations d’urgence (FEMA). En 2017, l’ouragan de catégorie 4 Harvey avait notamment provoqué de nombreux dégâts sur la ville de Houston, au Texas.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La comète 21P/Giacobini-Zinner frôle M35

    Ce 15 septembre, la comète 21P/Giacobini-Zinner est passée à moins d’une minute d’arc de l’amas ouvert M35. L’astrophotographe Jean-Pierre Brahic était au rendez-vous.

  • Découverte d’un anneau de sources X

    En observant la galaxie AM 0644 située à 300 millions d’années-lumière, les astronomes ont découvert autour d’elle plusieurs sources puissantes de rayons X réparties sous la forme d’un anneau. Il s’agirait d’étoiles à neutrons ou de trous noirs.

  • VISTA observe la Carène dans l’infrarouge

    La nébuleuse de la Carène, à 7500 années-lumière de la Terre, a été photographiée dans l’infrarouge par le télescope VISTA de l’ESO, au Chili.