L’Œil de chat vu dans un télescope de 1m

La nébuleuse de l'Œil de Chat dessinée par Frédéric Burgeot, avec un télescope de 1 mètre construit par Frédéric Géa.

Passé maître dans l'art du dessin astronomique, Frédéric Burgeot s'est rendu cet été à Stellarzac. Cet observatoire situé sur le plateau du Larzac dispose d'un des plus gros télescopes amateurs du monde équipé d'un miroir de 1 mètre.

C’est avec cet instrument d'exception que le dessinateur a croqué la nébuleuse de l’Œil de chat (NGC 6543), une minuscule nébuleuse planétaire de la constellation du Dragon.

Notez qu'il parvient à voir des détails plus fins que sur une photo amateur. L'une des plus détaillées a été prise par les astronomes de Capella Observatory. Cette différence de résolution s'explique par le fait qu'en photo, la turbulence atmosphérique floute l'image car le temps de pose est de plusieurs minutes. Au contraire, l'œil voit en direct et détecte les détails dans les « trous » de turbulence.

Pour avoir une vue plus fine, il faut chercher du côté des photos du télescope spatial Hubble.

JL Dauvergne, le 14 septembre 2012

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La comète 21P/Giacobini-Zinner frôle M35

    Ce 15 septembre, la comète 21P/Giacobini-Zinner est passée à moins d’une minute d’arc de l’amas ouvert M35. L’astrophotographe Jean-Pierre Brahic était au rendez-vous.

  • L’ouragan Florence vu depuis l’ISS

    Alors que l’ouragan Florence s’approche dangereusement de la côte est des États-Unis, l’astronaute américain Richard Arnold photographiait, lundi 10 septembre, la monstrueuse formation météorologique.

  • Découverte d’un anneau de sources X

    En observant la galaxie AM 0644 située à 300 millions d’années-lumière, les astronomes ont découvert autour d’elle plusieurs sources puissantes de rayons X réparties sous la forme d’un anneau. Il s’agirait d’étoiles à neutrons ou de trous noirs.