L’insoutenable gravité de l’Univers, expliquée par Gabriel Chardin

Gabriel Chardin, physicien théoricien, directeur de recherche au CNRS. © AFA/C&E
La gravitation reste une énigme. Elle résiste toujours à la physique quantique, qui décrit l’infiniment petit… Et si l’antimatière était la clé du mystère, comme le propose le théoricien Gabriel Chardin ?

Plus d’un siècle après la théorie de la relativité générale élaborée par Einstein, la gravitation reste une énigme. Alors que c’est la force la plus immédiate à nos sens ! La découverte des ondes gravitationnelles, témoins des premiers instants de l’Univers, constitue une nouveauté forte, mais les résultats obtenus sont difficiles à expliquer par le modèle cosmologique standard, censé décrire notre monde de la façon la plus précise possible… Et s’il fallait carrément changer de modèle d’Univers pour résoudre l’énigme ? 

Pour le théoricien Gabriel Chardin, directeur de recherche au CNRS et auteur de L’insoutenable gravité de l’Univers, la solution a peut-être pour nom… l’antimatière, dont personne ne sait bien où elle est passée après le big bang. Au lieu de graviter, comme chacun d’entre nous, l’antimatière antigraviterait… Avec elle, plus besoin de recourir ni à l’énergie noire ni à la matière noire. L’histoire de l’Univers est enfin livrée sans zone d’ombre  !

Ecoutez notre interview radio de Gabriel Chardin.

Découvrez nos autres conférences des Rencontres 2018

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.