L’insoutenable gravité de l’Univers, expliquée par Gabriel Chardin

Gabriel Chardin, physicien théoricien, directeur de recherche au CNRS. © AFA/C&E
La gravitation reste une énigme. Elle résiste toujours à la physique quantique, qui décrit l’infiniment petit… Et si l’antimatière était la clé du mystère, comme le propose le théoricien Gabriel Chardin ?

Plus d’un siècle après la théorie de la relativité générale élaborée par Einstein, la gravitation reste une énigme. Alors que c’est la force la plus immédiate à nos sens ! La découverte des ondes gravitationnelles, témoins des premiers instants de l’Univers, constitue une nouveauté forte, mais les résultats obtenus sont difficiles à expliquer par le modèle cosmologique standard, censé décrire notre monde de la façon la plus précise possible… Et s’il fallait carrément changer de modèle d’Univers pour résoudre l’énigme ? 

Pour le théoricien Gabriel Chardin, directeur de recherche au CNRS et auteur de L’insoutenable gravité de l’Univers, la solution a peut-être pour nom… l’antimatière, dont personne ne sait bien où elle est passée après le big bang. Au lieu de graviter, comme chacun d’entre nous, l’antimatière antigraviterait… Avec elle, plus besoin de recourir ni à l’énergie noire ni à la matière noire. L’histoire de l’Univers est enfin livrée sans zone d’ombre  !

Ecoutez notre interview radio de Gabriel Chardin.

Découvrez nos autres conférences des Rencontres 2018

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vidéo : Les origines de l’Univers explorées avec Hervé Dole

    Hervé Dole étudie la formation et l'évolution des grandes structures (galaxies et amas de galaxies). Il participe notamment aux missions de l’ESA Planck et Euclid. En novembre 2018, il a exposé les récentes avancées dans notre connaissance de l’Univers lors des Rencontres du ciel et de l’espace (RCE).

  • Admirez l’éclipse totale de Lune du 21 janvier !

    Il faudra être un lève-tôt, ce lundi 21 janvier 2019, pour apercevoir la Lune plonger dans l’ombre de la Terre ! Un spectacle assez rare, étonnant et beau, à contempler pendant plus d’une heure en direction de l’ouest !

  • Enquête sur Asgardia : la première nation de l’espace intrigue

    Le Russe Igor Ashurbeyli a fondé voilà deux ans Asgardia, qui revendique 280 000 citoyens à travers le monde. Ce premier royaume spatial, en réalité surtout numérique, se veut pacifiste et humaniste et souhaite être reconnu par les Nations unies. Mais peut-on faire confiance à un ex-fabriquant de missiles ?