L’éruption solaire du 7 juin en vidéo

L'éruption vue dans la raie de l'hélium par SDO. Crédit : NASA/SDO/AIA/C&E Photos

La spectaculaire éruption qui a secoué la surface du Soleil le 7 juin 2011 a été filmée en direct par les satellites solaires SDO, Stereo et Soho.

Un réveil brutal
L'éruption, causée par une soudaine instabilité du champ magnétique au-dessus d'un complexe de taches solaires, est survenue le 7 juin, à 6h41 TU. Elle a atteint la classe M2, soit le quatrième niveau d'intensité sur une échelle qui en comporte cinq.

Cependant, la tempête solaire associée est de classe S1 et n'a donc pour la Terre que des répercussions minimes. À ce niveau, le plus modéré sur une échelle de 1 à 5, une tempête solaire a éventuellement un faible impact sur les communications radio dans les régions polaires.

Les films de l'éruption
L'événement a été accompagné d'une éjection de masse coronale particulièrement impressionnante, observée dans de multiples longueurs d'onde par la batterie de satellites qui scrutent notre étoile en permanence.

Le film le plus impressionnant a été obtenu par le satellite américain Solar Dynamics Observatory (SDO). La vidéo ci-dessous montre cette tempête dans une longueur d'onde de l'hélium :

Et celle-ci est le composite de 3 longueurs d'onde :

La tempête a été vue aussi à plus grand champ, notamment avec le coronographe du satellite Soho. Le Soleil symbolisé par un rond blanc est occulté par un disque. Les deux astres brillants sur la droite du champ sont Mercure (en haut) et Aldébaran (en bas).

SOHO Lasco C3 éruption du 7 juin 2011

Équipés d'un dispositif similaire à Soho, les satellites Stereo ont observé la tempête sous un autre angle :

Pour en savoir plus sur le Soleil et ses tempêtes, lisez notre dossier « Les flammes du Soleil » dans le numéro de juin de Ciel & Espace, actuellement en kiosque.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.