L’éclipse totale de Lune du 28 septembre en images

La super-Lune éclipsée du 28 septembre 2015, vue à travers la tour Eiffel, à Paris. Crédit : Jean-Luc Dauvergne.

Une météo dégagée sur une grande partie de l'Hexagone a permis à de nombreux photographes de saisir le phénomène étonnant de la Lune qui s'enfonce dans l'ombre de la Terre.

Dès 3 h 07 du matin, la pleine Lune de ce 28 septembre 2015 n'était plus tout à fait elle-même. Le cône d'ombre de la Terre a commencé à grignoter sont bord ouest (par l'océan des Tempêtes). Environ une heure plus tard, à 4 h 11, elle n'était plus éclairée directement par le Soleil. Seuls les rayons rouges, déviés par l'atmosphère de la Terre, lui parvenaient en lui donnant sa coloration rouge sombre caractéristique. Pendant 1 h 11 mn 52 s, l'une des rares éclipses de Lune ayant lieu lors du périgée au cours du siècle a été totale.

Les photographes ont su profiter de l'aubaine pour immortaliser le phénomène qui ne se reproduira qu'en 2033. Attention, toutefois, il y aura entre temps d'autres éclipses totales de Lune ! Simplement, elles n'auront pas lieu au moment précis où la Lune est au plus près de la Terre sur son orbite. La prochaine éclipse de Lune visible depuis la France (partielle) surviendra le 7 aout 2017, peu avant la grande éclipse totale de Soleil du 21 août 2017 qui sera observable depuis les Etats-Unis.

Depuis la France, Patrick Pelletier a pris cette image bien définie de l'éclipse pendant sa phase de totalité.

Eclipse de Lune du 28 septembre 2015. Patrick Pelletier

Jean-Luc Dauvergne, journaliste à Ciel et Espace, était quant à lui aux abords de la tour Eiffel...

Crédit : Jean-Luc Dauvergne.

La Lune éclipsée à Paris, le 28 septembre 2015. Crédit : Jean-Luc Dauvergne.


Au parc Montsouris, à Paris, où l'AFA organisait une observation publique, près de 300 personnes se sont retrouvées pour partager l'événement. Parmi elles, Guillaume Cuvillier a fait des photos, mais aussi un time-lapse dont le rendu évoque assez bien ce que l'on pouvait voir à l'œil nu en terme de luminosité.

Eclipse de Lune du 28 septembre 2015. Crédit : Guillaume Cuvillier.

Ci-dessous l'éclipse vue depuis la Palma par l'astrophotographe Miguel Claro.

Ailleurs dans le monde

Noel Benadom était sur la côte ouest de la Floride, à Sinabel Island, et a saisi la Lune éclipsée devant un phare.

Eclipse 28 septembre 2015 Sinabel Island, USA.

Alexandros Maragos, en Grèce, depuis la ville de Patras, a mis à profit la présence d'un voile nuageux pour obtenir cette vue.

L'éclipse du 28 septembre 2015 depuis Patras, en Grèce.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.