Jumelles Omegon 2,1x42 : des « yeux de hibou » au banc d’essai

Les jumelles Omegon 2,1x42
Un type nouveau de jumelles surnommé « yeux de hibou » — grand diamètre, faible grossissement — fait sensation pour observer la Voie lactée. Nous avons testé le récent modèle de la marque Omegon et l’avons comparé aux jumelles Kasai et Vixen, testées en mars 2017. Avec des résultats surprenants, au regard des écarts de prix …
Des jumelles pour la Voie lactée Qui n’a jamais rêvé d’avoir la nuit des yeux de hibou ? C’est la promesse de jumelles d’un genre nouveau, se contentant d’un grossissement de l’ordre de 2x. Il est si faible qu’il donne la sensation d’observer à l’œil nu, mais avec une quantité de lumière multipliée par 4 !

Ce type de jumelles ne s’adresse pas à l’observateur débutant. Il est préférable de faire ses premières explorations célestes avec de jumelles 10x50. Les “yeux de hibou” sont complémentaires de ces jumelles plus classiques, et deviennent particulièrement intéressants lorsque l’on a l’occasion d’aller observer sous un ciel sombre avec une Voie lactée bien visible.

Nous avons eu l’occasion d’utiliser les jumelles Omegon 2,1x42 au
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Ce que révèle le “coup de booster” d’Oumuamua

    Oumuamua, le premier astre venu d’un autre système stellaire, serait en fait une comète, et non un astéroïde. Ce récent résultat implique que les jeunes systèmes planétaires en formation éjectent des milliards de comètes, et que des milliers d’entre elles nous rendent visite en permanence.

  • Rejoignez-nous au festival de Fleurance !

    Du 4 au 10 août 2018, le monde de l'astronomie se donne rendez-vous à Fleurance (Gers) pour un festival qui promet bien des surprises ! Nous y serons, avec la remise du Prix Ciel & Espace du livre d'astronomie le 5 août.

  • Le temple de Göbekli Tepe, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco

    Sept mille ans avant les pyramides, le temple de Göbekli Tepe avait-il une vocation astronomique ? Son ancienneté et sa complexité posent autant de questions sur les débuts du Néolithique que sur nos préjugés... L’Unesco vient d’inscrire le site turc à sa liste du Patrimoine mondial.