Jumelles Omegon 2,1x42 : des « yeux de hibou » au banc d’essai

Les jumelles Omegon 2,1x42
Un type nouveau de jumelles surnommé « yeux de hibou » — grand diamètre, faible grossissement — fait sensation pour observer la Voie lactée. Nous avons testé le récent modèle de la marque Omegon et l’avons comparé aux jumelles Kasai et Vixen, testées en mars 2017. Avec des résultats surprenants, au regard des écarts de prix …
Des jumelles pour la Voie lactée Qui n’a jamais rêvé d’avoir la nuit des yeux de hibou ? C’est la promesse de jumelles d’un genre nouveau, se contentant d’un grossissement de l’ordre de 2x. Il est si faible qu’il donne la sensation d’observer à l’œil nu, mais avec une quantité de lumière multipliée par 4 !

Ce type de jumelles ne s’adresse pas à l’observateur débutant. Il est préférable de faire ses premières explorations célestes avec de jumelles 10x50. Les “yeux de hibou” sont complémentaires de ces jumelles plus classiques, et deviennent particulièrement intéressants lorsque l’on a l’occasion d’aller observer sous un ciel sombre avec une Voie lactée bien visible.

Nous avons eu l’occasion d’utiliser les jumelles Omegon 2,1x42 au
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Admirez l’éclipse totale de Lune du 21 janvier !

    Il faudra être un lève-tôt, ce lundi 21 janvier 2019, pour apercevoir la Lune plonger dans l’ombre de la Terre ! Un spectacle assez rare, étonnant et beau, à contempler pendant plus d’une heure en direction de l’ouest !

  • Enquête sur Asgardia : la première nation de l’espace intrigue

    Le Russe Igor Ashurbeyli a fondé voilà deux ans Asgardia, qui revendique 280 000 citoyens à travers le monde. Ce premier royaume spatial, en réalité surtout numérique, se veut pacifiste et humaniste et souhaite être reconnu par les Nations unies. Mais peut-on faire confiance à un ex-fabriquant de missiles ?

  • Yutu 2 sur la Lune : bilan de sa première journée d’exploration

    Le Soleil vient de se coucher pour Chang’e 4. L’occasion pour l’agence spatiale chinoise de livrer quelques informations sur les premières explorations de son rover lunaire, et d’évoquer les missions futures.