Jean-Alix Barrat : « L’eau terrestre a résisté à l’impact qui a formé la Lune »

Crédit : J.-A. Barrat / SWRI
Jean-Alix Barrat a longtemps pensé que l’eau terrestre nous venait de comètes et astéroïdes tombés après l’impact géant qui a donné naissance à la Lune. Mais ce n’est plus le cas. « Il faut regarder les données en face », explique le coauteur de l’étude publié ce 28 mars dans Science Advances.
Il en est certain, « tout le monde ne sera pas d’accord avec nos conclusions et il va y avoir des remous ». Pourtant, Jean-Alix Barrat a l’assurance tranquille de ceux qui pensent que les données ne sauraient mentir. Avec le Britannique Richard Greenwood et six autres chercheurs, le professeur de l’université de Bretagne occidentale signe ce mois-ci dans Science Advances un article étonnant — détonnant, même. En résumé : l’essentiel de l’eau terrestre proviendrait d’une époque antérieure à la grande collision qui a donné naissance à la Lune — cet impact géant qui a eu lieu environ 50 millions d’années après la formation de la Terre et dont les protagonistes étaient notre planète et Théia, un corps de la taille de Mars. Quelles sont les conséquences...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Espace et gastronomie : la bonne recette pour nourrir les astronautes

    L’alimentation spatiale est passée du tube d'aliments aux plats de fête concoctés par des chefs étoilés. Primordiale pour la santé physique et psychologique des équipages, la nourriture devra à l'avenir être en partie produite à bord par les astronautes partis pour de longues missions. Après la cuisine de l'espace, la cuisine dans l'espace ?

  • Eclipse partielle de Lune le 16 juillet !

    Lorsque la Pleine Lune émerge de l’horizon est, ce 16 juillet 2019, elle ne reste pas longtemps ronde pour les observateurs de la France métropolitaine. Rapidement, elle entre dans l’ombre de la Terre pour une belle éclipse partielle observable pendant toute la première partie de nuit !

  • Pourquoi les fusées attirent la foudre quand elles décollent

    À presque 50 ans d’écart, deux fusées ont été frappées par la foudre au décollage. Cette mésaventure, survenue le 27 mai 2019 à une Soyouz russe, s’est terminée sans conséquence. Tout comme Apollo 12, le 14 novembre 1969. Pourtant, cela n’est pas sans danger.