Internautes, vous savez parler extraterrestre !

Si E.T. appelle la Terre, saurons-nous le comprendre ? © Wayne England
Et si, à force de tendre nos antennes vers les étoiles, nous recevions un message en provenance d’une civilisation lointaine, saurions-nous le décrypter ? Possible, grâce à la puissance d’Internet.
Avez-vous vu Premier contact ? Dans ce très subtil film de Denis Villeneuve, les autorités font appel à une linguiste afin d’entrer en communication avec des céphalopodes extraterrestres venus en paix sur la Terre. La chercheuse s’efforce de décrypter les cercles noirs vaporeux qui constituent leur langage et parvient finalement à leur parler. Et si c’était vrai ? Si des extraterrestres débarquaient sur Terre, ou s’ils nous envoyaient un message depuis leur lointaine planète, saurions-nous seulement les comprendre ?

À l’heure où les astronomes détectent des milliers de planètes extrasolaires et estiment que plus de dix milliards de mondes habitables peuplent la Galaxie (1), à l’heure où des engins puissants comme le Square Kilometre Array seront bientôt à même...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vidéo : Les origines de l’Univers explorées avec Hervé Dole

    Hervé Dole étudie la formation et l'évolution des grandes structures (galaxies et amas de galaxies). Il participe notamment aux missions de l’ESA Planck et Euclid. En novembre 2018, il a exposé les récentes avancées dans notre connaissance de l’Univers lors des Rencontres du ciel et de l’espace (RCE).

  • Admirez l’éclipse totale de Lune du 21 janvier !

    Il faudra être un lève-tôt, ce lundi 21 janvier 2019, pour apercevoir la Lune plonger dans l’ombre de la Terre ! Un spectacle assez rare, étonnant et beau, à contempler pendant plus d’une heure en direction de l’ouest !

  • Enquête sur Asgardia : la première nation de l’espace intrigue

    Le Russe Igor Ashurbeyli a fondé voilà deux ans Asgardia, qui revendique 280 000 citoyens à travers le monde. Ce premier royaume spatial, en réalité surtout numérique, se veut pacifiste et humaniste et souhaite être reconnu par les Nations unies. Mais peut-on faire confiance à un ex-fabriquant de missiles ?