Il y a 50 ans : l’ultime décollage de la Saturne 5, une fusée protégée par la chance

Le 13 mai 1973, la Saturne 5 emporte la station Skylab. © Nasa
Fuites, ruptures de canalisation, défauts d’allumage des moteurs, secousses intenses : la liste des incidents plus ou moins graves survenus à chaque tir de la Saturne 5 rappelle qu’en dépit des apparences, les lancements d’Apollo et de Skylab n’ont pas été de tout repos. Mais la fusée géante américaine n’a pas connu d’échec…
Le 13 mai 1973, décolle pour la dernière fois la plus grosse fusée de tous les temps. Pour son ultime envol, la Saturne 5 vise l’orbite terrestre. À son bord : Skylab, la première station spatiale américaine. Une page se tourne pour l’engin mythique qui a permis de marcher sur la Lune et qui a montré une fiabilité étonnante au regard de la rapidité de sa conception. Définie fin 1961, la Saturne 5 effectue un premier vol six ans plus tard. Elle réussira 100 % de ses missions. Pourtant, aucune d’elles n’a fonctionné parfaitement et certaines ont même frôlé la catastrophe. La fusée semble devoir son succès autant à un design robuste qu’à une bonne dose de chance ! En août 1967, après une longue série de tests, la première Saturne 5 sort du gigantesque
Le 13 mai 1973, décolle pour la dernière fois la plus grosse fusée de tous les temps. Pour son ultime envol, la Saturne 5 vise l’orbite terrestre. À son bord : Skylab, la première station spatiale américaine. Une page se tourne pour l’engin mythique qui a permis de marcher sur la Lune et qui a montré une fiabilité étonnante au regard de la rapidité de sa conception. Définie fin 1961, la Saturne 5 effectue un premier vol six ans plus tard. Elle réussira 100 % de ses missions. Pourtant, aucune d’elles n’a fonctionné parfaitement et certaines ont même frôlé la catastrophe. La fusée semble devoir son succès autant à un design robuste qu’à une bonne dose de chance !

En août 1967, après une longue série de tests, la première Saturne 5 sort du gigantesque
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.