Huit heures dans l’espace pour deux cosmonautes

Crédit : Nasa/ESA
Lors de leur longue sortie dans l’espace en scaphandre, les Russes Oleg Artemyev et Sergey Prokopyev ont installé une expérience à l’extérieur de la Station spatiale internationale. Ils ont aussi lancé des cubesats.

Leur sortie dans l’espace devait durer environ six heures, ce 15 août. En fait, Oleg Artemyev (avec les bandes rouges sur son scaphandre) et Sergey Prokopyev (avec les bandes bleues) en auront profité puisqu’ils seront restés près de huit heures dans le vide spatial. Vêtus de leur scaphandre russe Orlan, ils ont quitté le sas Pirs, qui se trouve amarré au module russe Zvezda et ont d’abord récupéré une expérience baptisée Environment, qui avait été placée à l’extérieur de l’ISS voici un an. Elle contient des micro-organismes et sera ramenée sur Terre par le prochain Soyouz pour que des scientifiques en étudient les résultats.

Ils ont ensuite déployé Icarus, une antenne dotée d’un GPS destinée à suivre les migrations d’animaux qui, sur Terre, ont été équipés de récepteurs GPS. C’est le déploiement de ce dispositif qui a posé quelques problèmes aux cosmonautes et qui a allongé la durée de leur marche spatiale.

Les deux hommes ont aussi lancé, à la main, quatre micro-satellites d’un peu plus de 1 kg chacun, des cubesats pas plus gros que des boîtes à chaussures.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La comète 21P/Giacobini-Zinner frôle M35

    Ce 15 septembre, la comète 21P/Giacobini-Zinner est passée à moins d’une minute d’arc de l’amas ouvert M35. L’astrophotographe Jean-Pierre Brahic était au rendez-vous.

  • L’ouragan Florence vu depuis l’ISS

    Alors que l’ouragan Florence s’approche dangereusement de la côte est des États-Unis, l’astronaute américain Richard Arnold photographiait, lundi 10 septembre, la monstrueuse formation météorologique.

  • Découverte d’un anneau de sources X

    En observant la galaxie AM 0644 située à 300 millions d’années-lumière, les astronomes ont découvert autour d’elle plusieurs sources puissantes de rayons X réparties sous la forme d’un anneau. Il s’agirait d’étoiles à neutrons ou de trous noirs.