Huit heures dans l’espace pour deux cosmonautes

Crédit : Nasa/ESA
Lors de leur longue sortie dans l’espace en scaphandre, les Russes Oleg Artemyev et Sergey Prokopyev ont installé une expérience à l’extérieur de la Station spatiale internationale. Ils ont aussi lancé des cubesats.

Leur sortie dans l’espace devait durer environ six heures, ce 15 août. En fait, Oleg Artemyev (avec les bandes rouges sur son scaphandre) et Sergey Prokopyev (avec les bandes bleues) en auront profité puisqu’ils seront restés près de huit heures dans le vide spatial. Vêtus de leur scaphandre russe Orlan, ils ont quitté le sas Pirs, qui se trouve amarré au module russe Zvezda et ont d’abord récupéré une expérience baptisée Environment, qui avait été placée à l’extérieur de l’ISS voici un an. Elle contient des micro-organismes et sera ramenée sur Terre par le prochain Soyouz pour que des scientifiques en étudient les résultats.

Ils ont ensuite déployé Icarus, une antenne dotée d’un GPS destinée à suivre les migrations d’animaux qui, sur Terre, ont été équipés de récepteurs GPS. C’est le déploiement de ce dispositif qui a posé quelques problèmes aux cosmonautes et qui a allongé la durée de leur marche spatiale.

Les deux hommes ont aussi lancé, à la main, quatre micro-satellites d’un peu plus de 1 kg chacun, des cubesats pas plus gros que des boîtes à chaussures.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un spectaculaire éclair à la limite de l’espace

    Un amateur français a saisi un spectaculaire éclair à très haute altitude. Son image est l’une des plus belles jamais vues de ce phénomène encore en partie mystérieux qui n’a été découvert qu’à l’orée des années 1990 depuis l’espace.

  • Une éclipse de Soleil comme vous n’en avez jamais vue

    Lauréat d’un concours photo organisé par l’observatoire de Greenwich, Nicolas Lefaudeux a réussi à photographier l’éclipse totale de Soleil du 21 août 2017 d’une manière totalement inédite.

  • Un volcan de Mars en éruption ? Non, un drôle de nuage !

    Sur une image récente de la sonde Mars Express, l’un des volcans de Tharsis semble émettre un spectaculaire panache de fumée… Mais pas de roches en fusion à l’origine du phénomène, plutôt une curiosité météorologique.