Hubble dans les bras de NGC 7038

NGC 7038 observée par le télescope spatial Hubble. © ESA/Hubble & NASA, D. Jones
L’équipe du télescope spatial Hubble diffuse une nouvelle image de la galaxie spirale NGC 7038, située à 200 millions d’années-lumière dans la constellation australe de l’Indien. Une vision hypnotisante !

Quinze heures de pose avec Hubble et son miroir 2,4 m ont été nécessaires pour réaliser ce portrait détaillé de la majestueuse NGC 7038. Cette belle galaxie spirale barrée a été découverte par John Herschel en 1834 dans la constellation australe de l’Indien – elle-même nommée pour la première fois sur une carte du ciel en 1603, par l’Allemand Johann Bayer. NGC 7038 est éloignée de 211 millions d’années-lumière. Elle appartient à l’amas de galaxies Abell 3742, dont elle est l’un des membres proéminent.

 

Notre nouveau hors-série : Exploration spatiale : la voie de l’Europe

Disponible sur notre boutique web et en kiosque (où nous trouver ?)

Sur cette image où jeunes étoiles bleues et nuages de poussières sombres dessinent de magnifiques bras spiraux, l’arrière-plan tapissé de galaxies lointaines est presque aussi fascinant que NGC 7038 elle-même. Cliquez sur la légende ci-dessous pour la voir à pleine résolution.

Les données utilisées pour produire cette vue ont été captées entre mai et octobre 2021 dans le cadre d’un programme d’observation destiné à identifier des étoiles céphéides dans un échantillon de galaxies à fort taux de formation d’étoiles. Les céphéides sont des étoiles variables utilisées pour mesurer précisément les distances dans l’Univers proche. À ce titre, elles servent à calibrer les mesures de distance pour les objets beaucoup plus lointains, réalisées grâce aux supernovas. Ce domaine de recherche est extrêmement actif, car il est essentiel dans la mesure de l’expansion de l’Univers, au centre d’une profonde controverse scientifique.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une fusion de galaxies sous l'oeil infrarouge du Webb

    Le James Webb Space Telescope a été utilisé pour observer la formation stellaire dans les galaxies lumineuses infrarouges. Dans II ZW 96, à 500 millions d'années-lumière de la Voie lactée, c'est la fusion de deux galaxies qui stimule les naissances.

  • Artemis 1 : le vaisseau Orion au plus loin de la Terre filme une éclipse

    La capsule Orion a accompli la moitié de sa mission Artemis 1. Ce faisant, le vaisseau de la Nasa a atteint son maximum de distance à la Terre, qu’il a vue disparaître un instant, éclipsée par la Lune.

  • Pour la troisième fois, Artemis 1 rejoint son pas de tir

    La fusée Space Launch System de la mission Artemis 1 a quitté son bâtiment d'assemblage pour s'acheminer vers son aire de lancement 39B du centre spatial Kennedy, en Floride. Après deux tentatives avortées fin août et début septembre, elle doit décoller vers la Lune le 16 novembre 2022.