Hommage astronomique à Charb, Cabu, Tignous et Wolinski

Jean-Claude Merlin, lors d'une des récentes manifestions. Crédit : Alain Bollery (Le Creusot Infos).

L'astronome amateur Jean-Claude Merlin veut nommer 4 astéroïdes aux noms de Charb, Cabu, Tignous et Wolinski.

« J'ai effectué la proposition dès mercredi 7 janvier au soir sur le site du Minor Planet Center (MPC) », nous a expliqué Jean-Claude Merlin.


Pour l'instant il s'agit seulement d'une proposition. Elle doit être validée par le MPC.


« Le délai normal de publication est de deux mois. Je contacterai le MPC pour savoir s'ils peuvent publier officiellement dès le mois prochain. Jusqu'à présent, je n'ai eu aucune proposition refusée depuis 15 ans que je baptise des astéroïdes. Il ne devrait pas y avoir de problème », rassure Jean-Claude Merlin.


Des astéroïdes découverts par un amateur

Il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir nommer officiellement un astéroïde : il faut en être le découvreur. Or, Jean-Claude Merlin est l'un des principaux découvreurs amateurs d'astéroïdes en France.

Ceux qu'il a choisis pour rendre hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo ont été découverts entre 2005 et 2008 avec le télescope Tenagra. Il s'agit d'un télescope de 80 cm situé en Arizona, sur lequel il est possible de commander des observations.

Un amateur amoureux d'astéroïdes... et de BD

À 60 ans, le fondateur de la Société astronomique de Bourgogne a déjà découvert plus de 150 astéroïdes. Une partie d'entre eux a déjà reçu un nom officiel et cette liste fait la part belle à la bande dessinée : Marsupilami, Philgeluck (pour Philippe Geluck), Gotlib et Enkibilal.

L'animation ci-dessous montre l'astéroïde Gotlib en mouvement sur la voûte céleste. ©JC Merlin.


Avant l'attentat, Wolinski faisait partie des prochaines propositions que Jean-Claude Merlin comptait faire au MPC.
Ces noms restent bien vivants dans nos mémoires. Si leur attribution à des astéroïdes est confirmée par l'UAI, ils sont épinglés à jamais sur la voûte céleste.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Méthane martien : Curiosity relance le débat

    La nouvelle détection de méthane dans l’atmosphère de Mars par le robot Curiosity relance le débat sur l’origine de ce gaz : celle-ci est-elle biologique ou non ? Les scientifiques cherchent toujours à comprendre quel mécanisme peut le produire, mais aussi pourquoi il « s’évapore » partiellement en fonction des saisons.

  • Jumelles Omegon 2,1x42 : des « yeux de hibou » au banc d’essai

    Un type nouveau de jumelles surnommé « yeux de hibou » — grand diamètre, faible grossissement — fait sensation pour observer la Voie lactée. Nous avons testé le récent modèle de la marque Omegon et l’avons comparé aux jumelles Kasai et Vixen, testées en mars 2017. Avec des résultats surprenants, au regard des écarts de prix …

  • Un quart de Mars pris dans la tempête

    La Nasa a annoncé que la tempête géante qui s’abat sur Mars depuis le 1er juin2018 recouvre maintenant près d’un quart de la planète rouge. Dans le nuage de poussière, Opportunity est en mode « survie ».