Hayabusa 2 se pose une nouvelle fois sur Ryugu

AFP / ISAS-JAXA . Chercheurs et ingénieurs de la Jaxa applaudissent la manoeuvre réussie d'Hayabusa 2
Encore un succès pour Hayabusa 2. Le 11 juillet 2019, la sonde japonaise a réussi à se poser pour la seconde fois sur l'astéroïde Ryugu, autour duquel elle gravite depuis plusieurs mois.

La sonde Hayabusa 2 avait entamé sa descente mercredi 10 juillet vers la surface de l’astéroïde Ryugu. L'objectif de ce second atterrissage était de collecter des échantillons du sous-sol excavés via l'impact créé par le collisionneur SCI envoyé à la surface en avril dernier.

Hayabusa 2, en contact avec le sol de Ryugu, ce 11 juillet 2019. © AFP

Les responsables de la mission estiment qu’Hayabusa a "collecté quelque chose", mais devront attendre que la sonde revienne sur Terre, en décembre 2020, avant d'en savoir plus sur cette précieuse moisson.

Apothéose d'Hayabusa 2

Cet atterrissage est l'apothéose d'une mission délicate débutée en 2014, qui a enchaîné les prouesses. Après un voyage de près de quatre ans, la sonde japonaise s'était stabilisé autour de l'astéroïde de 900 km de diamètre en juin 2018. En octobre de la même année, elle avait largué en surface le robot Mascot, qui avait analysé la composition du sol. Puis, 21 février 2019, elle avait touché la surface sombre et accidenté du corps céleste une première fois au terme d’une longue descente de près de 24 heures, au rythme de 40 cm par seconde. Elle avait alors récolté, en percutant la surface avec un projectile, quelques centaines de milligrammes de poussière.

Ce deuxième atterrissage était particulièrement audacieux : la manœuvre faisait prendre le risque de perdre la sonde et avec elle, les échantillons récoltés lors du premier atterrissage.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le chantier du Thirty Meter Telescope à nouveau bloqué à Hawaï

    Plusieurs centaines de manifestants empêchent le début de la construction du télescope de 30 m américain, dont les travaux devaient se poursuivre à partir du 15 juillet 2019.

  • L’Inde reprogramme le lancement de sa sonde lunaire Chandrayaan-2

    Un incident technique l’ayant clouée au sol le 14 juillet 2019, la mission lunaire Chandrayaan-2 devrait finalement décoller lundi 22 juillet. Son rover doit permettre à l’Inde de devenir la quatrième nation à s’être posée sur la Lune.

  • SpaceX expose les raisons de l’explosion de sa capsule Dragon

    Le 20 avril 2019, la capsule Dragon de SpaceX explosait lors de tests au sol. Depuis, aucune information n’avait filtré sur les causes de cet échec. L’annonce a eu lieu le 15 juillet que la fuite d’un composant aurait provoqué une réaction en chaîne à l’origine du désastre. De quoi remettre en cause l’envoi d’astronautes sur l’ISS, prévu pour la mi-septembre…