Hayabusa 2 se pose une nouvelle fois sur Ryugu

AFP / ISAS-JAXA . Chercheurs et ingénieurs de la Jaxa applaudissent la manoeuvre réussie d'Hayabusa 2
Encore un succès pour Hayabusa 2. Le 11 juillet 2019, la sonde japonaise a réussi à se poser pour la seconde fois sur l'astéroïde Ryugu, autour duquel elle gravite depuis plusieurs mois.

La sonde Hayabusa 2 avait entamé sa descente mercredi 10 juillet vers la surface de l’astéroïde Ryugu. L'objectif de ce second atterrissage était de collecter des échantillons du sous-sol excavés via l'impact créé par le collisionneur SCI envoyé à la surface en avril dernier.

Hayabusa 2, en contact avec le sol de Ryugu, ce 11 juillet 2019. © AFP

Les responsables de la mission estiment qu’Hayabusa a "collecté quelque chose", mais devront attendre que la sonde revienne sur Terre, en décembre 2020, avant d'en savoir plus sur cette précieuse moisson.

Apothéose d'Hayabusa 2

Cet atterrissage est l'apothéose d'une mission délicate débutée en 2014, qui a enchaîné les prouesses. Après un voyage de près de quatre ans, la sonde japonaise s'était stabilisé autour de l'astéroïde de 900 km de diamètre en juin 2018. En octobre de la même année, elle avait largué en surface le robot Mascot, qui avait analysé la composition du sol. Puis, 21 février 2019, elle avait touché la surface sombre et accidenté du corps céleste une première fois au terme d’une longue descente de près de 24 heures, au rythme de 40 cm par seconde. Elle avait alors récolté, en percutant la surface avec un projectile, quelques centaines de milligrammes de poussière.

Ce deuxième atterrissage était particulièrement audacieux : la manœuvre faisait prendre le risque de perdre la sonde et avec elle, les échantillons récoltés lors du premier atterrissage.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le robot Yutu 2 rencontre des roches inhabituelles sur la face cachée de la Lune

    Le rover chinois de la sonde Chang’e 4, arrivé sur la Lune en janvier 2019, vient de faire une découverte dans un jeune cratère d’impact : des roches colorées qui ressemblent à du gel.

  • Podcast : Le voyage extraordinaire de George Méliès

    Le 1er septembre 1902, il y a 117 ans presque jour pour jour, Méliès projetait pour la première fois son “Voyage dans la Lune”. Année lunaire oblige, nous rediffusons un entretien enregistré en 2011, consacré à la restauration de l'unique copie couleur du chef-d'œuvre !

  • Podcast : La science en chemin, avec Romain Laugier

    Ingénieur des Arts et Métiers, Romain Laugier démarre une carrière en entreprise avant d'être rattrapé par le démon de l'astronomie... Ce qui l'amène finalement à démarrer une thèse. Rencontre avec un doctorant au parcours atypique, suite de notre série "La science en chemin".