Hayabusa 2, Osiris-Rex : Des poussières d’astéroïdes très attendues

Deux sondes arrivent cet été aux abords d’un astéroïde : Osiris-Rex (à gauche) et Hayabusa 2. © Nasa et Jaxa
Deux sondes arrivent cet été aux abords d’un astéroïde : la japonaise Hayabusa 2 et l’américaine Osiris-Rex. Objectif : frôler ces petits astres afin d’en prélever des échantillons à rapporter sur Terre. L’enjeu pour les scientifiques ? Mieux comprendre la formation du Système solaire, grâce à un matériau qui a peu évolué depuis cette époque lointaine, il y a plus de 4,5 milliards d’années.
À ce stade, rien n’est encore joué. Mais en coulisses, les chercheurs s’activent, impatients d’en savoir davantage sur les astéroïdes Ryugu et Bennu. Il y a quelques jours, en cette fin juillet, la mission japonaise Hayabusa 2 s’est approchée à moins de 6 km de Ryugu ; de même, l'américaine Osiris-Rex se satellisera autour de Bennu en août. Plus tard, si tout fonctionne bien, les deux sondes expédieront vers la Terre des échantillons prélevés à la surface des deux petits astres : d’infimes grains de matière, témoins d’une période charnière pour notre Système solaire. Car Ryugu comme Bennu sont des astéroïdes carbonés, autrement dit des corps primitifs qui ont peu évolué depuis la naissance du Soleil et de son cortège de planètes.

La Nasa et la
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de mission pour le rover Opportunity

    Sans nouvelle de son rover martien depuis le 10 juin 2018, la Nasa vient d’annoncer officiellement la fin de la mission d’Opportunity. Il aura fonctionné près de quinze ans.

  • Vidéo : les extraordinaires résultats de Cassini, avec Cécile Ferrari

    Arrivée en 2004 autour de Saturne, la sonde Cassini nous a offert un panorama sans égal sur la planète géante, ses célèbres anneaux et ses satellites. Décryptage avec la planétologue Cécile Ferrari.

  • Mars One en faillite ou en retard ?

    Le projet spatial qui envisage d’envoyer des humains coloniser la planète rouge est placé en liquidation judiciaire. Voilà qui devrait signer la fin de cette mission aussi médiatisée que controversée. Mais un mystérieux nouvel investisseur pourrait relancer l’aventure.