Hayabusa 2 interrompt son essai d’approche de l’astéroïde Ryugu

Approche de l’astéroïde Ruygu par Hayabusa 2. © Jaxa
La sonde japonaise Hayabusa 2 a entrepris le 12 septembre 2018 une répétition générale de descente vers l’astéroïde Ryugu. Celle-ci a dû être arrêtée avant son terme.

C’est un test qui n’a pas complètement abouti. La sonde japonaise Hayabusa 2 effectuait, entre hier et ce matin, un plongeon test vers l’astéroïde Ryugu afin de préparer son futur atterrissage et le prélèvement d’échantillons qui aura lieu à la fin du mois d’octobre. Mais au lieu d’atteindre une altitude de moins de 40 mètres de la surface de l’astéroïde, Hayabusa 2 a stoppé automatiquement sa descente à 600 m, peu avant 6 h ce matin. En cause : l’altimètre laser (Lidar) ne parvenait plus à mesurer la distance de la sonde à l’astéroïde, à cause de la trop faible réflectance de la surface de Ryugu. Hayabusa 2 remonte en ce moment-même vers son orbite d’origine, à 20 km d’altitude.

La mission test, bien que stoppée avant terme, a néanmoins permis à la sonde de prendre de nombreux clichés de la surface de Ryugu afin de déterminer la faisabilité du futur atterrissage.

Images de l'approche de la sonde Hayabusa 2 vers l'astéroïde Ryugu. © Jaxa

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Les spectacles célestes de la rentrée

    En ce mois de septembre, la Lune s'approche des Pléiades, puis rend successivement visite à Vénus, Jupiter, Saturne et Mars. Bernard Nomblot nous fait visiter le cratère Hipparque et Jean-Luc Dauvergne nous révèle les trésors cachés du Verseau. Découvrez aussi leurs coups de coeur !

  • Une fuite d’air à bord de l’ISS

    De l’air s’échappe de l’ISS depuis la nuit du 29 août 2018, entraînant une lente dépressurisation de l’habitacle. Heureusement, l’équipage n’est pas en danger et a localisé la fuite.

  • Podcast : J'ai vu un ovni !

    Qu'est-ce qui se cache derrière les ovnis, ces « Objets Volants Non-Identifiés » baptisés aujourd'hui « Phénomènes Aérospatiaux Non-Identifiés » auxquels la France s'intéresse officiellement depuis plus de quarante ans ? Écoutez notre interview de Xavier Passot, directeur du Geipan de 2011 à 2015...