Franck Selsis : « Les planètes gorgées d’eau ne sont pas rares »

L’astronome français Franck Selsis, devant une illustration de l’étoile naine Trappist-1. © B. Pavone et ESO
Les sept planètes terrestres qui tournent autour de la naine rouge Trappist-1 contiennent beaucoup plus d’eau que la Terre. C’est ce qu’indiquent de nouvelles estimations de leur densité. Un résultat aux implications importantes, estime l’astrophysicien Franck Selsis.
L’eau n’est peut-être pas si rare sur les petites exoplanètes. En tout cas, notre planète bleue n’aurait rien d’exceptionnel de ce point de vue, et figurerait même plutôt parmi les planètes sèches ! Les nouvelles estimations de densité des sept planètes de l’étoile Trappist-1 — inférieures à celle de la Terre, exceptée pour Trappist-1 e — indiquent en effet qu’elles possèdent toutes de l’eau en abondance. Pour Ciel & Espace, Franck Selsis, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des atmosphères planétaires, décrypte ce résultat. 

Vous cosignez, avec une vingtaine d’astrophysiciens, un article de Simon Grimm de l’université de Berne intitulé « La nature des exoplanètes de Trappist-1 ». Quel est son résultat principal ?

Franck Selsis :
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Les moments forts d’Apollo 8, racontés par Philippe Henarejos

    Il y a pile 50 ans, la veille de Noël 1968, les trois astronautes d'Apollo 8 contournent la Lune. Pour la première fois, des yeux humains contemplent la surface lunaire, toute proche, et découvrent à l'horizon leur planète bleue, si lointaine. Philippe Henarejos, rédacteur en chef de « Ciel & espace », nous refait vivre les moments forts de cette mission unique !

  • En vidéo : regardez les conférences des Rencontres 2018

    Découvrez (ou réécoutez) les conférences données lors des 11es Rencontres du ciel et de l’espace, à Paris, début novembre 2018.

  • Reportage : la Nasa piste la cible de New Horizons sous le ciel de Dakar

    Le 1er janvier 2019, la sonde New Horizons, qui nous a fait découvrir Pluton en 2015, a un nouveau rendez-vous : l’astéroïde 2014 MU69. Est-ce un objet double ? Pour le savoir, une équipe de la Nasa s’est rendue au Sénégal pour suivre l’occultation d’une étoile par le petit astre. Une mission cruciale pour préparer son survol.