Explosion d'une fusée Falcon9 sur son pas de tir

La fusée Falcon9 de la société SpaceX a explosé pendant la préparation d'un essai statique. Elle devait emporter le satellite Amos-6 le 3 septembre prochain. Nous n'avons pas encore d'informations sur d'éventuels blessés et nous ne savons pas si la cargaison était à bord.

Peu après 15 h (heure de Paris), une explosion a retenti sur le pas de tir SLC-40, au nord de cap Canaveral (Floride, États-Unis). La fusée Falcon9 de SpaceX a explosé, alors qu'elle se préparait à effectuer un essai statique (allumage des moteurs sans décollage). Elle devait décoller le 3 septembre 2016 pour amener sur orbite le satellite israëlien Amos-6.

 

Statement on this morning's anomaly pic.twitter.com/3Xm2bRMS7T

— SpaceX (@SpaceX) 1 septembre 2016

SpaceX a indiqué dans un communiqué l'absence de victimes, mais elle confirme la perte du satellite de communication militaire israëlien Amos-6. Selon la société californienne, la cause de l'explosion serait due à une anomalie du pas de tir lors de la mise en place du carburant en vue d'un essai statique.

Une caméra a filmé l'accident. Sur ces images (ci-dessous), on constate que l'explosion se déclenche en haut de la fusée, juste sous la coiffe, au niveau du deuxième étage. Il ne s'agit donc pas, a priori, d'un problème lié aux moteurs du premier étage qui devaient être mis à feu brièvement.

 

 

Cette explosion est un coup dur pour SpaceX. Tout d'abord par la perte de sa cargaison, mais aussi parce que la compagnie d'Elon Musk avait un début d'automne extrêmement chargé. En plus du lancement du 3 septembre devaient suivre ceux du SES 10 à l'aide d'un lanceur récupéré en avril, et du CRS 10 (ravitaillement de l'ISS avec le Dragon). Ces vols seront mécaniquement retardés par les travaux de réhabilitation du pas de tir, dont les dégâts semblent majeurs. Enfin, la sponde Osiris-Rex, qui doit être lancée le 8 septembre sur l'aire de lancement voisine (le complexe n° 41), n'a pas souffert de l'explosion. Elle se trouvait à 2 km de là, sur sa fusée Atlas et les tests effectués après l'explosion n'ont révélé aucun problème. Son lancement reste prévu à la même date.

Vidéo de l'incendie provoqué par la fusée Falcon9 sur le pas de tir

Lien streaming en direct de CNN 

On voit ce qui semble être la rampe de lancement toujours debout, avec la carcasse tordue
de la fusée incrustée dans son métal. ©Skywitness9
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Les nuages noctiluques font leur retour au crépuscule

    En juin et juillet, les longs crépuscules d’été réservent souvent une surprise : l’apparition d’étonnants nuages luminescents dans un ciel déjà sombre. Ces formations spectaculaires semblent surtout survenir en période de minimum d’activité solaire, et chacun peut les observer. C'est sans doute la dernière année favorable à leur observation avant 10 ans, donc profitez-en !

  • L’Europe pourrait construire son propre vaisseau spatial

    Serait-il possible de voir des astronautes s’envoler dans l’espace depuis la Guyane au sommet d’une Ariane 6 ? Toute la technologie nécessaire est déjà au point, répond l’étude du CNES présentée le 16 juin 2021 au forum GLEX sur l’exploration spatiale, à Saint-Pétersbourg.

  • Des complications pendant la sortie dans l’espace de Thomas Pesquet

    Au terme de leur sortie dans l’espace, Thomas Pesquet et Shane Kimbrough ne sont pas parvenus à déployer les panneaux solaires. Objectif manqué pour une mission qui a connu plusieurs couacs.