Essai transformé pour le Starhopper de SpaceX

Starhopper s'élève au-dessus du sol texan. Crédit : Jack Beyer pour NSF.
Ce 27 août, le prototype Starhopper de SpaceX a réussi son « saut » de 150 mètres. Une nouvelle étape dans la conception du futur lanceur lourd de la compagnie d’Elon Musk.

Après un report d’une journée dû à un problème d’allumage du moteur Raptor SN6, Starhopper a décollé sans accroc le 27 août 2019 à minuit (heure française), s’élevant à 150 mètres au-dessus du sol avant de se reposer en douceur quelques dizaines de mètres plus loin. Ce « saut » qui s’est déroulé à Boca Chica, au Texas, aura duré moins d’une minute.

Starhopper est l’étage supérieur du lanceur censé remplacer les fusées Falcon 9 et Heavy : Starship, appelé jusqu’à récemment Big Falcon Rocket (BFR). À terme, Starship devrait servir sur tout type de mission, depuis le ravitaillement de la station spatiale internationale (ISS) jusqu’à l’exploration spatiale habitée.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Pluton et Charon photographiés à contre-jour

    En 2015, juste après son passage auprès de Pluton et de Charon, la sonde New Horizons s’est retournée pour photographier l’atmosphère de la planète naine et un éventuel échappement de matière sur son satellite.

  • Cheops voit flou, mais c’est volontaire

    Lancé le 18 décembre 2019, l’observatoire spatial Cheops a pris sa toute première photo du ciel le 29 janvier 2020. Elle est floue, mais c'est voulu…

  • Trois astronautes et des records de retour sur Terre

    Le vaisseau Soyouz MS-13, de retour de la station spatiale internationale (ISS), s’est posé ce 6 février 2020 dans les steppes du Kazakhstan. À son bord, trois astronautes, dont l’Italien Luca Parmitano, qui est maintenant l’Européen à avoir passé le plus de temps en sorties spatiales.