Eclipse totale de Soleil sur un temple de l'astronomie

Jean-Luc Dauvergne
Presque deux ans après l'éclipse totale qui traversait les États-Unis, le Chili a eu droit au spectacle fascinant du Soleil qui se cache derrière la Lune. Cette fois, le phénomène était observable depuis de grands observatoires. Ciel et Espace était au Cerro Tololo.

Pendant quelques minutes, les quelque deux cents personnes qui ont eu accès à l’observatoire du Cerro Tololo, au Chili, ont pu admirer le Soleil s'éclipser totalement derrière la Lune. Ce 2 juillet 2019, le spectacle avait lieu au couchant, sous un ciel limpide. Depuis l’observatoire, situé dans la cordillère des Andes, à 2207 m d'altitude et face à l'océan Pacifique, ces privilégiés ont pu voir arriver sur eux l'ombre de la Lune. Puis la couronne solaire, très allongée en période de minimum d'activité solaire, s'est révélée. Notre journaliste Jean-Luc Dauvergne était présent. Il nous a envoyé cette photo sur laquelle un petit groupe de personnes observent la totalité à l'œil nu, aux jumelles, avec un télescope et... avec un smartphone. Reportage photo complet à suivre dans un prochain numéro de Ciel & espace.

Prochaine éclipse totale de Soleil : le 14 décembre 2020, de nouveau au Chili !

 

Actuellement en kiosque ou sur notre boutique web

Offert avec ce numéro, le poster «La carte de la Lune »

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Pluton et Charon photographiés à contre-jour

    En 2015, juste après son passage auprès de Pluton et de Charon, la sonde New Horizons s’est retournée pour photographier l’atmosphère de la planète naine et un éventuel échappement de matière sur son satellite.

  • Cheops voit flou, mais c’est volontaire

    Lancé le 18 décembre 2019, l’observatoire spatial Cheops a pris sa toute première photo du ciel le 29 janvier 2020. Elle est floue, mais c'est voulu…

  • Trois astronautes et des records de retour sur Terre

    Le vaisseau Soyouz MS-13, de retour de la station spatiale internationale (ISS), s’est posé ce 6 février 2020 dans les steppes du Kazakhstan. À son bord, trois astronautes, dont l’Italien Luca Parmitano, qui est maintenant l’Européen à avoir passé le plus de temps en sorties spatiales.