Disparition de l’astronaute d’Apollo 12 Richard Gordon

Richard Gordon, lors d'une inspection de la capsule d'Apollo 12 dans laquelle il tournera autour de la Lune en 1969. © Nasa
Il avait tourné autour de la Lune, fin 1969, comme 23 autres Américains du programme Apollo.

L’astronaute américain Richard (Dick) Gordon est mort le 6 novembre 2017 à l’âge de 88 ans. Sélectionné en 1963 dans la deuxième promotion d’astronautes de la Nasa, il avait tourné autour de la Lune en novembre 1969 au cours de la mission Apollo 12.

Dick Gordon avait effectué son premier vol spatial en 1966 en compagnie de Pete Conrad, à bord de la capsule Gemini 11. Au cours de ce vol d’un peu moins de trois jours, il était sorti à deux reprises dans l’espace en scaphandre.

Lancement de Gemini 11, le 12 septembre 1966, avec à plusieurs kilomètres en arrière-plan, une maquette grandeur nature de la fusée lunaire Saturn 5. © Nasa

En 1969, il avait été désigné comme pilote du module de commande d’Apollo 12 par le même Pete Conrad. Pendant que ce dernier, en compagnie d’Alan Bean, foulait le sol de la Lune, Dick Gordon était resté seul en orbite autour de la Lune. Il avait espéré marcher à son tour sur l’astre des nuits lors de la mission Apollo 18, dont il aurait dû, théoriquement, obtenir le commandement. Mais en 1971, celle-ci avait été annulée (Apollo 17 avait été, en décembre 1972, la dernière mission lunaire).

Dick Gordon (au centre), en compagnie de ses équipiers et amis Pete Conrad (à gauche) et Alan Bean,
devant la fusée Saturn 5 qui va les emporter vers la Lune, fin 1969. © Nasa

Les derniers voyageurs lunaires

Avec la disparition de Dick Gordon, les astronautes encore vivants ayant fait le voyage entre la Terre et la Lune ne sont plus que quatorze. En tout, ils ont été vingt-quatre à faire la « grande traversée ». Trois d’entre eux (Lovell, Young et Cernan) l’ont faite deux fois. Et seuls douze hommes ont marché sur la Lune entre 1969 et 1972. Six d’entre eux sont encore vivants.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Méthane martien : Curiosity relance le débat

    La nouvelle détection de méthane dans l’atmosphère de Mars par le robot Curiosity relance le débat sur l’origine de ce gaz : celle-ci est-elle biologique ou non ? Les scientifiques cherchent toujours à comprendre quel mécanisme peut le produire, mais aussi pourquoi il « s’évapore » partiellement en fonction des saisons.

  • Jumelles Omegon 2,1x42 : des « yeux de hibou » au banc d’essai

    Un type nouveau de jumelles surnommé « yeux de hibou » — grand diamètre, faible grossissement — fait sensation pour observer la Voie lactée. Nous avons testé le récent modèle de la marque Omegon et l’avons comparé aux jumelles Kasai et Vixen, testées en mars 2017. Avec des résultats surprenants, au regard des écarts de prix …

  • Un quart de Mars pris dans la tempête

    La Nasa a annoncé que la tempête géante qui s’abat sur Mars depuis le 1er juin2018 recouvre maintenant près d’un quart de la planète rouge. Dans le nuage de poussière, Opportunity est en mode « survie ».