Disparition de Gene Cernan, dernier homme à avoir marché sur la Lune

Mission Apollo 17, décembre 1972. Crédit : Nasa
L’astronaute américain Gene Cernan avait participé en décembre 1972 à l'ultime mission du programme lunaire, Apollo 17. Il vient de mourir à l’âge de 82 ans.

Alors qu’il se tient au pied du vaisseau Challenger, ce 14 décembre 1972, Gene Cernan est le dernier homme à quitter la surface lunaire. Son équipier Harrison Schmitt l’attend déjà à bord et il sait qu’il est le dernier à fouler le sol de la Lune avant longtemps. Il déclare : « Alors que nous quittons la Lune ici, à Taurus-Littrow, nous partons comme nous sommes venus, si Dieu le veut, et comme nous devrions revenir, avec paix et espoir pour toute l’humanité. »

Depuis Apollo 17, 44 ans se sont écoulés et aucun humain n’est revenu sur la Lune. Et Gene Cernan, qui vient de mourir à l’âge de 82 ans, n’aura pas vu ne serait-ce que l’amorce d’un nouveau programme d’exploration lunaire.

La Lune en partage

Des 12 Américains qui ont marché sur la Lune entre juillet 1969 et décembre 1972, il reste celui qui aura eu le plus à cœur de partager son expérience unique. Pas plus tard que l’an dernier, dans un excellent documentaire de 1 h 35 intitulé “Le dernier homme sur la Lune”, il relatait en détails son aventure de trois jours dans la vallée de Taurus-Littrow, en bordure de la mer de la Sérénité. Et dès son retour de la Lune, en 1973, il a consacré beaucoup de temps à parcourir le monde pour témoigner de ce qu’il a vu sur l’astre des nuits.

Gene Cernan, en 2016. © 2016 David Burnett/Contact Press Images.

La plus longue exploration lunaire

La mission Apollo 17, dont il était le commandant, était la plus ambitieuse des explorations lunaires. Le module Challenger, qui s’est posé le 11 décembre 1972, a permis à Gene Cernan et Harrison Schmitt (le premier et unique géologue envoyé sur la Lune) d’étudier une plaine de lave entourée de montagnes.

À l’aide d’un véhicule, le lunar rover (ou jeep lunaire), les deux hommes ont parcouru plus de 35 km. Ils ont notamment examiné une faille de compression qui, en 2010, sera considérée comme un indice prouvant que la Lune a rétréci. Ils ont aussi découvert une portion de sol orange dont les échantillons, analysés une nouvelle fois en 2011, conduiront à affiner le scénario de formation de la Lune. Ils ont aussi étudié de près un gros rocher, éjecté par un impact météoritique et qui a roulé sur le flanc d’une montagne. Gene Cernan le baptisera Tracy’s rock, en souvenir de l’une de ses filles.

Le rocher de Tracy, photographié par Cernan (Schmitt est sur la photo), dans la vallée Taurus-Littrow. Crédit : Nasa.

Au cours des 75 heures qu’ils passent sur la Lune, Cernan et Schmitt s’éloignent jusqu’à 7 km du module Challenger, ils récoltent 110,4 kg de roches et battent même un record officieux de vitesse avec leur jeep : 18 km/h, en descente, lors de leur deuxième excursion.

Le troisième marcheur de l’espace

S’il est connu pour la mission Apollo 17, Gene Cernan, sélectionné par la Nasa en 1963 dans son troisième groupe d’astronautes, a effectué son premier vol spatial au cours de la mission Gemini 9, du 3 au 6 juin 1966. Là, il est le troisième homme à sortir dans l’espace en scaphandre (après Alexei Leonov et Edward White). Pendant deux heures, il doit se mouvoir à l’arrière de la capsule Gemini et essayer un « jetpack » destiné à faciliter ses déplacements dans le vide. Mais il éprouve de grandes difficultés et, alors que le vaisseau rentre dans l’ombre de la Terre, il doit revenir à bord.

Gene Cernan, lors de sa sortie dans l'espace pendant le vol Gemini 9, en 1966. Crédit : Nasa.

Deux fois autour de la Lune

Gene Cernan a aussi participé à la mission Apollo 10, qui a précédé, au printemps 1969, le premier alunissage. Il est alors pilote du module lunaire baptisé « Snoopy » et, en compagnie de Tom Stafford, il descend jusqu’à 14 km au-dessus de la surface lunaire. Mais le module n’est pas encore prêt pour se poser et les deux astronautes ont pour mission de larguer son étage de descente et de remonter pour retrouver John Young resté dans le vaisseau « Charlie Brown ». Lors de la séparation, le module lunaire se met en vrille et Gene Cernan lâche le premier juron en direct à la télévision. Mais la mission, très complexe, est un succès et elle ouvre la voie à Armstrong et Aldrin.

Gene Cernan, avant la mission Apollo 10, en 1969. © Nasa.

Plus que six “moonwalkers” en vie

Avec son vol sur Apollo 17 en 1972, Cernan fait partie du club très fermé des astronautes qui sont allés deux fois autour de la Lune (les seuls autres sont John Young et Jim Lovell). Des douze astronautes qui ont marché sur la Lune, il n’en reste plus que six : Buzz Aldrin (Apollo 11), Alan Bean (Apollo 12), David Scott (Apollo 15, John Young et Charlie Duke (Apollo 16) et Harrison Schmitt (Apollo 17).

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous