Décollage réussi pour Falcon Heavy !

Décollage de la fusée Falcon Heavy, le 12 avril 2019. © Space X
Pour le deuxième vol commercial de son énorme fusée Falcon Heavy, Space X réussit l’exploit de récupérer l’ensemble de son lanceur. Contrairement à son premier vol, les 2 boosters et le premier étage sont revenus intacts sur Terre.

Cette nuit à 0 h 36, heure française (18 h 36 en Floride), la plus grosse fusée du monde, la Falcon Heavy de Space X s’arrachait du sol dans une démonstration impressionnante de puissance. Dans les minutes suivant son envol depuis l’aire 39A du centre spatial Kennedy, en Floride, les deux boosters latéraux (en fait, deux Falcon 9 collées au corps central de la fusée) se sont détachés pour entamer leur retour vers la terre ferme. Et 7 minutes après le décollage, ils se posaient en douceur sur leur piste d’atterrissage respective, à quelques kilomètres de leur lieu de départ. 

Le corps central, lui, s’est posé plus tard sur la plateforme mobile « Of course I still love you » postée dans l’océan Atlantique. Le deuxième étage a, lui, poursuivi sa course vers l’espace pour placer sur orbite le satellite saoudien Arabsat-6A. 

Coïncidence : la fusée de Space X a décollé du même pas de tir où, 38 ans auparavant, s’est envolée la première navette spatiale américaine, Columbia… C’était le 12 avril 1981. C’est aussi 58 ans après le décollage, depuis Baïkonour, du premier astronaute à aller dans l’espace, le Russe Youri Gagarine.

La fusée géante Falcon Heavy a maintenant deux vols à son actif. Son troisième tir est programmé en juin 2019 et doit lancer une constellation de satellites militaires et scientifiques pour l’US Air Force.

 

Actuellement disponible en kiosque ou sur notre boutique web

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Des nuages noctiluques ont été vus au-dessus de Paris

    Il n’y a qu’un seul type de nuage apprécié des astronomes : les noctiluques. Bien que très rares, ils sont particulièrement bien visibles en ce moment au nord de la France. Celui-ci a été photographié le soir du 17 juin 2019 depuis Paris. Il s’agit du nuage bleuté au-dessus de l’horizon nord-est.

  • Un nouveau cratère martien s'expose en couleurs

    Un cratère martien récent a été photographié par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter. Le résultat de la collision se pare de nuances étonnantes.

  • Daphnis fait des vagues dans les anneaux de Saturne

    L’une des dernières images prises par la sonde Cassini révèle un phénomène étonnant : la propagation des vagues créées par un petit satellite au sein des anneaux de la planète Saturne.