Curiosity collecte de nouvelles roches martiennes

Image du forage effectué par le rover Curiosity pour collecter des échantillons de roche.

Le rover Curiosity a de nouveau percé la surface du Mars, le 19 mai dernier, afin de récupérer des échantillons d'une roche appelée « Cumberland ». Effectué à la foreuse, le trou mesure 1,6 cm de diamètre pour 6,6 cm de profondeur (voir les clichés avant/après).

C'est la deuxième fois seulement que Curiosity creuse la surface du Mars et qu'il récolte des échantillons de roche. Le premier forage avait été effectué trois mois auparavant et l'analyse des roches avait conclue que celles-ci s'étaient formées dans un environnement favorable au développement d'une vie microbienne. Le but de ce deuxième forage est de confirmer les résultats du premier.

Arrivé sur Mars le 6 août 2012 dans le cratère de Gale, Curiosity doit poursuivre sa mission d'exploration de la planète rouge jusqu'en juin 2014. Actuellement dans la Baie de Yellowknife, il devrait, une fois les analyses de la poussière de roche terminées, mettre le cap vers la base du mont Aeolis (ou mont Sharp), qui est l'objectif principal de sa mission.

Alexandre Deloménie, le 21 mai 2013.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un spectaculaire éclair à la limite de l’espace

    Un amateur français a saisi un spectaculaire éclair à très haute altitude. Son image est l’une des plus belles jamais vues de ce phénomène encore en partie mystérieux qui n’a été découvert qu’à l’orée des années 1990 depuis l’espace.

  • Une éclipse de Soleil comme vous n’en avez jamais vue

    Lauréat d’un concours photo organisé par l’observatoire de Greenwich, Nicolas Lefaudeux a réussi à photographier l’éclipse totale de Soleil du 21 août 2017 d’une manière totalement inédite.

  • Un volcan de Mars en éruption ? Non, un drôle de nuage !

    Sur une image récente de la sonde Mars Express, l’un des volcans de Tharsis semble émettre un spectaculaire panache de fumée… Mais pas de roches en fusion à l’origine du phénomène, plutôt une curiosité météorologique.