Coup de foudre au pôle de Jupiter

Un éclair sur Jupiter. © Nasa/JPL-Caltech.SWRI/MSSS et K. Gill
Sous l’œil de la caméra JunoCam de la sonde Juno, un éclair orageux s’allume au pôle nord de la planète. Ce qui semble être une anomalie s’explique en réalité très bien.

Cette photo montre un éclair dans l’atmosphère de Jupiter. On sait que la foudre sur la planète géante est assez similaire à celle que l’on connaît sur Terre, à une différence près : sa localisation. Sur Jupiter, il n’y a jamais de foudre au niveau de l’équateur. C’est au pôle que les chances de l’observer sont les plus fortes. Ce curieux phénomène s’explique par le fait que Jupiter est 5 fois plus loin du Soleil que la Terre. Ainsi, le Soleil chauffe 25 fois moins l’atmosphère jovienne, mais que celle de la Terre.

Tout comme sur Terre, le rayonnement du Soleil est plus intense à l’équateur, mais Jupiter rayonne aussi beaucoup de chaleur issue de son intérieur même. À l’équateur, le chauffage interne et le Soleil ont tendance à s’équilibrer. Au contraire aux pôles, la chaleur interne peut se hisser facilement à travers une atmosphère plus froide qu’à l’équateur.

Un cliché traité part un amateur

Cette image a été prise par la caméra Junocam à bord de la sonde américaine Juno. On peut la comparer à celle d’un simple appareil photo doté d’un angle de 58° et d’un peu moins de 2 millions de pixels. Il s’agit d’un instrument initialement consacré aux sciences participatives. À partir de leurs observations au sol, les amateurs participent au choix de cibles lors des survols de la sonde. Les images sont ensuite mises à la disposition des internautes.

Ainsi, la photo que l’on voit ici a été traitée par l’amateur Kevin Gill à partir de données prises en décembre 2020. Cette caméra participe au succès grand public de la mission Juno. Mais les données sont aussi utilisées par les astronomes professionnels, d’autant que l’instrument fonctionne toujours après plus de 50 survols alors qu’il avait une durée de vie théorique de 8 survols de Jupiter en raison des rayonnements intenses autour de la planète.

 

Le Ciel & espace n°589, juin-juillet 2023 avec un dossier consacré à l’énergie des étoiles

Hors-série Artemis : Comment la Nasa veut reconquérir la Lune

Deux numéros disponibles sur notre boutique web et en kiosque (où les trouver ?)

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le JWST plonge dans les volutes de la galaxie du Cigare

    Le télescope spatial James Webb livre une vue plongeante au cœur de la galaxie M82 et dévoile une intense activité stellaire.

  • Au cœur de la nuit de l'étoile

    Lundi 8 avril 2024, une éclipse totale de Soleil a traversé le Mexique, les États-Unis et le Canada malgré une météo incertaine.

  • Fin de matinée sur Mars

    Le rover Perseverance poursuit sa route qui l’amène à quitter progressivement le cratère Jezero, où il s’est posé voici plus de trois ans. Le paysage autour de lui est de plus en plus escarpé, comme le montre cette vue prise le 26 mars 2024.