Comment les trous noirs dirigent la vie des galaxies

Le trou noir de la galaxie M106 expulse des jets de matière (en rouge sur cette vue en fausses couleurs). © R. Jay Gabany
Le taux de formation stellaire d’une galaxie dépend de la taille de son trou noir central, d’après une étude parue dans la revue “Nature” en janvier 2018. Chez les grandes galaxies, plus le trou noir est massif, plus la création d’étoiles est efficace, mais brève…
Voilà des décennies que le mystère restait entier. Par quel phénomène le rythme auquel les étoiles se forment dans les galaxies diffère-t-il autant ? La question, qui intrigue les astronomes depuis près de quarante ans, les a conduits à se tourner vers les noyaux galactiques, seuls points de dissemblance entre des galaxies de masse comparable. Et une équipe y a finalement trouvé une réponse étonnante : c’est le trou noir qui trône au cœur des galaxies similaires à notre Voie lactée, ou plus grandes encore, qui contrôle leur taux de formation stellaire.

Des boosters à croissance « Il a d’abord été tenté de faire le lien entre l’activité du noyau galactique et la formation stellaire. Mais aucun résultat n’a été concluant, raconte Ignacio Martin-Navarro,...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Les moments forts d’Apollo 8, racontés par Philippe Henarejos

    Il y a pile 50 ans, la veille de Noël 1968, les trois astronautes d'Apollo 8 contournent la Lune. Pour la première fois, des yeux humains contemplent la surface lunaire, toute proche, et découvrent à l'horizon leur planète bleue, si lointaine. Philippe Henarejos, rédacteur en chef de « Ciel & espace », nous refait vivre les moments forts de cette mission unique !

  • En vidéo : regardez les conférences des Rencontres 2018

    Découvrez (ou réécoutez) les conférences données lors des 11es Rencontres du ciel et de l’espace, à Paris, début novembre 2018.

  • Reportage : la Nasa piste la cible de New Horizons sous le ciel de Dakar

    Le 1er janvier 2019, la sonde New Horizons, qui nous a fait découvrir Pluton en 2015, a un nouveau rendez-vous : l’astéroïde 2014 MU69. Est-ce un objet double ? Pour le savoir, une équipe de la Nasa s’est rendue au Sénégal pour suivre l’occultation d’une étoile par le petit astre. Une mission cruciale pour préparer son survol.