Cinéma : Thomas Pesquet, récit poétique d’une aventure

Film "16 levers de soleil". © La vingt-cinquième heure
Dans « 16 levers de Soleil », en salle à partir du 3 octobre 2018, le réalisateur Pierre-Emmanuel Le Goff porte un regard contemplatif et intimiste sur la mission de Thomas Pesquet. Avec comme fil conducteur l’œuvre de Saint-Exupéry.

« On s’est réparti les tâches : elle sauve le monde et moi, je fais rêver les petits enfants », lance un soir Thomas Pesquet à Pierre-Emmanuel Le Goff. À l’arrière du taxi, évoquant sa compagne qui travaille à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’astronaute sourit, mais il semble las. Il est à quelques semaines de son départ vers la station spatiale internationale (ISS). Un court instant, on mesure la pression qui pèse sur ses épaules...

Avec les images époustouflantes du lancement de la fusée Soyouz, celles de la Terre vue depuis l’espace, ou des sorties extravéhiculaires des astronautes, ce sont les petits moments comme celui-ci qui font le sel du nouveau film de Pierre-Emmanuel Le Goff. Les caméras du réalisateur, dont c’est le troisième documentaire consacré à Thomas Pesquet et à sa mission Proxima, ont suivi le Français depuis son départ pour Baïkonour jusqu’à l’atterrissage (mouvementé) de sa capsule dans les steppes kazakhes, en passant bien sûr par son séjour à bord de la station spatiale. Entre prises de vue esthétiques de la Terre depuis l’espace et plans montrant la vie à l’intérieur des modules habités de l’ISS s’intercalent des séquences plus intimes, des repas entre astronautes aux vidéoconférences entre Thomas Pesquet et les siens.

Ponctué de citations de Saint-Exupéry — avec lequel Pierre-Emmanuel Le Goff s’efforce de faire un parallèle —, « 16 levers de Soleil » est un récit volontairement lent et parfois poétique. Le spectateur, par la répétition des scènes contemplatives, y regrettera peut-être quelques longueurs.

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un nouveau scénario pour la naissance de Jupiter

    Sans les 320 masses terrestres de Jupiter, le Système solaire n'aurait pas le même visage. Et pourtant, les astrophysiciens ne comprennent pas vraiment comment la planète géante s'est formée. Un nouveau scénario entend lever le mystère.

  • On sait enfin ce qui a dessiné une grande comète sur le sol lunaire

    Observée depuis longtemps, étudiée depuis l’orbite par astronautes et satellites, l’étrange formation blanche Reiner Gamma vient enfin de révéler son origine.

  • Soyouz MS 10 échoue à rejoindre l’ISS

    Les astronautes Alexeï Ovchinin et Nick Hague, partis ce 11 octobre 2018 de Baïkonour à bord du Soyouz MS10 ont dû revenir sur Terre prématurément, seulement quelques minutes après leur lancement à cause d’une défaillance de leur fusée.