Ciel & Espace publie la nouvelle histoire de Mars

Mars était couverte d'eau il y a plus de 4 milliards d'années, bien avant que ses formations géologiques visibles aujourd'hui ne se forment. Crédit : L. Bret/Ciel & Espace

L'astrophysicien Jean-Pierre Bibring propose de revoir complètement la chronologie qui décrit l'évolution de la planète rouge.

Dans le Ciel & Espace de septembre 2010, il détaille ce nouveau scénario en s'appuyant sur dix années d'exploration à l'aide de plusieurs sondes spatiales.

Pas d'océan global au nord

Selon Jean-Pierre Bibring, responsable de l'instrument Omega sur la sonde Mars Express, les grandes plaines lisses du nord de la planète rouge ne sont pas les vestiges d'un ancien océan. Et la plupart des traces d'écoulements visibles en surface ne sont pas liées à un cycle de l'eau. Ce sont juste les témoins de la fonte soudaine de glace résiduelle piégée en sous-sol. Ces événements auraient été provoqués par des remontées de lave voici 3,6 milliards d'années.

Une planète rapidement asséchée

L'époque où l'eau coulait en abondance sur Mars aurait été bien plus courte qu'on ne le pensait. Il y a 4,1 milliards d'années, la planète avait déjà perdu ses étendues liquides.

Mais les traces de cette époque ne sont pratiquement plus visibles. Elles ont été effacées par le bombardement massif de la planète, il y a  3,9 milliards d'années, puis enfouies sous des couches de lave lors d'épisodes volcaniques ultérieurs.

Un témoin de l'apparition de la vie ?

Un océan global a malgré tout bel et bien existé sur Mars. En de rares endroits, l'instrument Omega a permis d'en découvrir la signature minéralogique, sous la forme d'argiles (ou phyllosilicates). « Les terrains martiens où affleurent ces phyllosilicates sont sans doute notre meilleur espoir, dans tout le Système solaire, d'obtenir un témoignage sur les conditions d'apparition de la vie », explique l'astrophysicien dans notre dossier de septembre.

Il y a plus de 4 milliards d'années, les conditions sur Mars et sur Terre devaient en effet être assez proches. Mais notre planète, contrairement à Mars, ne possède aucune roche si ancienne.

Ci-dessous, une animation résume l'évolution de la planète Mars, telle qu'elle est proposée par Jean-Pierre Bibring.

Pour en savoir plus, lisez le dossier de notre numéro de septembre 2010. Vous pouvez aussi écouter cette série de podcasts avec Jean-Pierre Bibring sur Cieletespaceradio.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.