Ce soir, la Lune occulte Aldébaran

Ce soir, la Lune va éclipser l’étoile principale du Taureau, la rouge Aldébaran. ©Stellarium.

Guettez la Lune ce soir, 23 décembre, vers 19h (heure légale). La rouge Aldébaran va disparaître derrière notre satellite !

L'œil nu ou des jumelles suffisent pour profiter du phénomène. Au télescope, vous verrez la lointaine étoile disparaître derrière les montagnes lunaires.

À Clermont-Ferrand, le passage d'Aldébaran derrière le bord sombre de la Lune aura lieu à 19h01 précise. L'étoile principale de la constellation du Taureau réapparaîtra à 20h05.

Attention, ces horaires sont décalés de plusieurs minutes selon l'endroit où vous vous trouvez en France, prenez une marge !

Les éphémérides complètes de Ciel & Espace sont disponibles dans notre numéro de novembre-décembre. Vous pouvez aussi écoutez nos conseils pour une sélection d'événements sur notre site de podcasts.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le numéro 573 de Ciel & Espace est en kiosques : Les extraterrestres sont-ils verts ?

    S’ils existent, pourquoi les extraterrestres ne sont-ils toujours pas arrivés sur Terre ? Cette question posée voici plusieurs décennies par le prix Nobel de physique Enrico Fermi a suscité plus de 70 réponses possibles. La plus récente est pour le moins étonnante : c’est parce qu’ils seraient écolos…

  • De la vie découverte sur Vénus ? Pourquoi ce n’est pas si simple

    La découverte de phosphine dans l’atmosphère de Vénus, une molécule présentée comme une « biosignature », a fait bruisser la toile pendant plusieurs jours avant l’annonce officielle de ce 14 septembre 2020. Il y a pourtant peu de chances pour que cette détection ait un quelconque rapport avec la vie extraterrestre.

  • Les pluies de la jeune Mars quantifiées pour la première fois

    Il ne pleut plus sur la planète Mars aujourd’hui, mais il a plu voici plusieurs milliards d’années. En quelle quantité ? Sous quelle forme ? Pour la première fois, des chercheurs ont quantifié ces précipitations extraterrestres.