Ce que l’on sait du bolide tombé sur Tcheliabinsk le 15 février 2013

La chute de Tcheliabinsk, le 15 février 2013. © M. Eaman
Il y a 10 ans aujourd'hui, un bolide céleste explosait dans le ciel de Sibérie. Pour cet anniversaire, nous republions notre article consacré aux deux chutes majeures d'astéroïdes survenues au XXe siècle : celle de Tcheliabinsk, le 15 février 2013, et celle de la Toungouska, le 30 juin 1908.
Le 15 février 2013 sera peut-être retenu comme le jour où les astronomes ont commis leur plus grosse erreur de casting. En cette date, alors que le jour se lève en Asie du Sud-Est, ils se préparent à la venue de l’astéroïde 2012 DA14. L’objet a été découvert un an plus tôt à l’observatoire de la Sagra, dans le sud de l’Espagne, ce qui leur a laissé tout le temps d’en déterminer la trajectoire et la taille. Les calculs sont formels. Ce rocher de 45 m de diamètre (depuis abaissé à 30 m) doit croiser la Terre dans la soirée du 15 février. Autrement dit, c’est un géocroiseur. On pourrait même dire un géofrôleur… Car les estimations s’affinent : 2012 DA14 va s’approcher à moins de 28 000 km de notre planète. Un record pour un astéroïde de
Le 15 février 2013 sera peut-être retenu comme le jour où les astronomes ont commis leur plus grosse erreur de casting. En cette date, alors que le jour se lève en Asie du Sud-Est, ils se préparent à la venue de l’astéroïde 2012 DA14. L’objet a été découvert un an plus tôt à l’observatoire de la Sagra, dans le sud de l’Espagne, ce qui leur a laissé tout le temps d’en déterminer la trajectoire et la taille. Les calculs sont formels. Ce rocher de 45 m de diamètre (depuis abaissé à 30 m) doit croiser la Terre dans la soirée du 15 février. Autrement dit, c’est un géocroiseur. On pourrait même dire un géofrôleur… Car les estimations s’affinent : 2012 DA14 va s’approcher à moins de 28 000 km de notre planète. Un record pour un astéroïde de...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.