Bill Nelson, de la Nasa : « Nous sommes dans une course à la Lune contre les Chinois »

Bill Nelson, l’administrateur de la Nasa. © P. Henarejos/C&E
Participation de l’Europe au programme lunaire Artemis, rapports avec la Russie, concurrence de la Chine : l’administrateur de la Nasa détaille pour Ciel & espace les nouveaux enjeux de l’agence spatiale américaine. Une interview réalisée lors de sa venue à Paris.
En marge de l’International Astronomical Congress, à Paris, Bill Nelson, administrateur de la Nasa, a accordé une interview exclusive à trois médias français, dont Ciel & espace, à l’ambassade des États-Unis. Nous avons saisi l’occasion pour l’interroger sur l’actualité brûlante du programme Artémis. Ciel & espace : La prochaine tentative de lancement d’Artemis 1 est annoncée le 27 septembre 2022. Etes-vous confiant ? Bill Nelson : Tout à fait. Le joint du tuyau d’alimentation de l’hydrogène liquide a été réparé. Il présentait un accroc minuscule, mais suffisant pour que l’hydrogène s’y engouffre. Un test de remplissage partiel des réservoirs va être mené demain mercredi 21 septembre. Si ce test est concluant, nous lancerons le 27. Mais
En marge de l’International Astronomical Congress, à Paris, Bill Nelson, administrateur de la Nasa, a accordé une interview exclusive à trois médias français, dont Ciel & espace, à l’ambassade des États-Unis. Nous avons saisi l’occasion pour l’interroger sur l’actualité brûlante du programme Artémis.

Ciel & espace : La prochaine tentative de lancement d’Artemis 1 est annoncée le 27 septembre 2022. Etes-vous confiant ?

Bill Nelson : Tout à fait. Le joint du tuyau d’alimentation de l’hydrogène liquide a été réparé. Il présentait un accroc minuscule, mais suffisant pour que l’hydrogène s’y engouffre. Un test de remplissage partiel des réservoirs va être mené demain mercredi 21 septembre. Si ce test est concluant, nous lancerons le 27.

Mais
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.