Axiom Space annonce le premier vol spatial 100% privé pour 2022

Crédit : Axiom Space
La société américaine Axiom Space a rendu public le 26 janvier la composition du premier équipage spatial entièrement privé. Les quatre hommes doivent embarquer dans une capsule Crew Dragon pour rejoindre l’ISS.

La privatisation de l’espace avance assurément. Basée à Houston (États-Unis), l’entreprise privée Axiom Space a annoncé le 26 janvier 2021 le lancement de sa première mission privée vers la station spatiale internationale (ISS) pour janvier 2022. Baptisée AX-1, elle emportera quatre civils : l’ex-astronaute de la Nasa Michael López-Alegria (quatre vols spatiaux, 258 jours dans l’espace, 10 sorties en scaphandre), l’homme d’affaires israélien et ancien pilote de chasse Eytan Stibbe, ainsi que deux hommes d’affaires nord-américains, Mark Pathy et Larry Connor. Chacun a déboursé la modique somme de 55 millions de dollars afin d’expérimenter la vie en orbite durant 10 jours.

La société Space X devrait assurer la supervision du vol grâce à la capsule Crew Dragon. Le lancement aura lieu depuis le Kennedy Space Center, en Floride, et devrait être réalisé par un lanceur Falcon 9, également construit par Space X.

Axiom Space n’est pas la première société à proposer ce type de voyages. De 2001 à 2009, l’entreprise américaine Space Adventures a organisé 8 expéditions privées pour 7 touristes spatiaux. Chacune était supervisée par l’agence spatiale russe Roscosmos et utilisait les vaisseaux Soyouz pour réaliser les transferts vers l’ISS. Le coût du ticket spatial s’élevait alors entre 20 et 25 millions de dollars.

Vers une « ubérisation » de l’espace ?

La mission AX-1 fait écho à la forte croissance des firmes privées ayant pour objectif l’espace, de Virgin Galactic en passant par Space Adventures. Le milliardaire Jeff Bezos a toujours affirmé son intérêt à démocratiser les vols privés et commerciaux suborbitaux via sa compagnie Blue Origin, créée en 2000. Elon Musk, fondateur de Space X, dévoilait en 2018 que l’artiste japonais Yusaku Maesawa serait membre d’un équipage effectuant un survol de la Lune en 2024 (une date qui reste très hypothétique).

De son côté, Axiom Space envisage une feuille de route avec des vols réguliers vers l’ISS, dont l’un des potentiels passagers n’est autre que Tom Cruise. L’acteur espère ainsi pouvoir tourner une scène du prochain opus de Mission Impossible dans l’espace.

Vient de paraître en kiosque : le Ciel & espace 575

Dossier spécial La nouvelle Voie lactée, pour tout savoir de notre galaxie

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous