Axiom présente son scaphandre pour les prochaines explorations lunaires

Présentation du scaphandre Axiom. © Nasa
La société Axiom a dévoilé son prototype de scaphandre pour le programme américain Artemis. Cet équipement pourrait être celui avec lequel les prochains astronautes à marcher sur la Lune mèneront leurs explorations lors d’Artemis 3.
Avec le Human Landing System (le futur atterrisseur lunaire), c’est l’un des points durs du programme lunaire Artemis : le scaphandre. Les astronautes d’Artemis 3 en disposeront-ils à temps pour marcher sur la Lune avant la fin de 2025 ? Le 15 mars 2023, à Houston, dans le cadre du festival « Moon 2 Mars », la société Axiom a levé le voile sur un premier prototype. Dans un amphithéâtre garni pour partie de ses employés et pour partie du public, l’ingénieur Jim Stein a revêtu le scaphandre en cours de conception, pour une courte démonstration. Russel Ralston, chef adjoint des sorties spatiales chez Axiom, a immédiatement précisé que les modèles utilisés sur la Lune seraient blancs, car recouverts des ultimes couches protectrices, notamment contre la chaleur
Avec le Human Landing System (le futur atterrisseur lunaire), c’est l’un des points durs du programme lunaire Artemis : le scaphandre. Les astronautes d’Artemis 3 en disposeront-ils à temps pour marcher sur la Lune avant la fin de 2025 ? Le 15 mars 2023, à Houston, dans le cadre du festival « Moon 2 Mars », la société Axiom a levé le voile sur un premier prototype.

Dans un amphithéâtre garni pour partie de ses employés et pour partie du public, l’ingénieur Jim Stein a revêtu le scaphandre en cours de conception, pour une courte démonstration. Russel Ralston, chef adjoint des sorties spatiales chez Axiom, a immédiatement précisé que les modèles utilisés sur la Lune seraient blancs, car recouverts des ultimes couches protectrices, notamment contre la chaleur...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.