Avec le projet StartRocket, la publicité menace-t-elle d’envahir le ciel ?

Simulation d’une publicité spatiale. © Startrocket
Après avoir envahi l’espace public, la télévision, les journaux et même Internet, la publicité pourrait désormais s’inviter dans le ciel. C’est en tout cas le projet de l’entreprise russe Startrocket qui compte déployer un essaim de nanosatellites diffusant des messages publicitaires.
Mai 2025, au crépuscule, quand vous levez les yeux pour contempler les dernières lueurs du jour, des messages défilent soudain devant vous : Coca-Cola, KFC, McDonald’s, etc. Les grandes marques ont envahi le ciel et vos photos de soleil couchant ont désormais une allure bien différente.  Ce futur à la Blade Runner, c’est celui imaginé par Vladilen Sitnikov, chef du projet Orbital Display, qui compte envoyer dans l’espace les premiers satellites publicitaires en 2021. L’objectif de la start-up russe est de déployer en orbite basse une constellation de CubeSat (nanosatellites cubiques) qui formera une matrice permettant de composer des messages lumineux. À cet effet, chaque satellite sera équipé d’une bâche d’environ 9 m de diamètre. De forme carrée comme
Mai 2025, au crépuscule, quand vous levez les yeux pour contempler les dernières lueurs du jour, des messages défilent soudain devant vous : Coca-Cola, KFC, McDonald’s, etc. Les grandes marques ont envahi le ciel et vos photos de soleil couchant ont désormais une allure bien différente. 

Ce futur à la Blade Runner, c’est celui imaginé par Vladilen Sitnikov, chef du projet Orbital Display, qui compte envoyer dans l’espace les premiers satellites publicitaires en 2021. L’objectif de la start-up russe est de déployer en orbite basse une constellation de CubeSat (nanosatellites cubiques) qui formera une matrice permettant de composer des messages lumineux. À cet effet, chaque satellite sera équipé d’une bâche d’environ 9 m de diamètre. De forme carrée comme...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • L’astéroïde Dimorphos a été déformé par l’impact de la sonde Dart

    En 2022, la mission Dart entrait en collision avec l’astéroïde Dimorphos. Télescopes spatiaux et terrestres ont alors scruté les conséquences de l’impact sous toutes les coutures. Et les premières analyses viennent de tomber : Dimorphos est un agrégat de roche peu résistant. Une bonne nouvelle pour la défense planétaire.

  • Des étoiles mystérieuses se forment en bordure des galaxies

    De jeunes étoiles situées en périphérie des galaxies ont été découvertes en grand nombre grâce à l’observatoire spatial Galex. Leur présence étonne les astronomes, et ce, d’autant plus qu’ils n’étaient pas parvenus jusqu’ici à observer les nébuleuses dans lesquelles elles se sont formées.

  • Grand entretien avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud : Les découvertes de demain se feront-elles en Chine ?

    Longtemps ignorée de l’Europe, l’apport technique de la Chine, nourrie de multiples innovations, pointe l’efficacité de ses méthodes et de son approche originale. En partant de l’astronomie, Jean-Marc Bonnet-Bidaud s’est intéressé à la science chinoise ancienne et à la pensée qui a présidé à son émergence.