Au cœur des geysers d’Encelade

Ce cliché a été pris peu de temps après le survol d’Encelade par Cassini. Il montre les jets de matière issus des geysers. Ces nuages de gaz ténus se dévoilent uniquement à contre-jour. Crédit : NASA/JPL/Space Science Institute
La sonde Cassini a survolé Encelade à seulement 100 km d’altitude, le 2 novembre 2009. Ce passage n’est pas le plus rasant de la mission. L’engin s’était déjà approché à seulement 25 km du satellite de Saturne. Mais le 2, Cassini a traversé les “plumes” de matière issues des geysers du satellite glacé. Objectif : mesurer la taille, la charge électrique et la vitesse des particules s’échappant ainsi du sol. Les résultats, publiés prochainement, aideront à comprendre les mécanismes permettant à un si petit satellite d’être actif. Même si ce n’était pas le but principal de ce survol, la sonde a tout de même obtenu de belles photos du satellite à contre-jour, avec ces geysers. Quelques vues détaillées ont également été réalisées à environ 10 000 km de distance. Pour admirer des clichés plus fins, il faudra attendre le prochain survol d’Encelade, le 21 novembre 2009. Celui-ci sera consacré à l’imagerie haute résolution, avec une finesse de détail de 12 m par pixel !
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une énorme tache sombre photographiée à la surface de Bételgeuse !

    Pour la première fois depuis sa chute de luminosité entamée à l’automne 2019, une équipe d’astronomes a zoomé sur la surface de Bételgeuse. Ils révèlent le portrait le plus récent de cette étoile supergéante rouge qui se meurt.

  • Vénus, Io et Triton dans la ligne de mire de la Nasa

    L’agence spatiale américaine a dévoilé ce 13 février les quatre finalistes de sa prochaine sélection de missions « Discovery » d’exploration du Système solaire. Avec deux propositions de sondes, Vénus a de bonnes chances d’être de nouveau visitée dans les années 2020.

  • La Maison Blanche dévoile son plan budgétaire pour le programme lunaire Artémis

    L’administration Trump a rendu publique sa proposition de budget pour 2021, dans lequel la Nasa voit ses moyens substantiellement augmentés. Pas moins de 35 milliards de dollars viennent soutenir le programme Artémis pour permettre à des astronautes américains de fouler le sol lunaire en 2024.