30 ans après le survol de Neptune, Frances Bagenal revient sur son exploration du Système solaire

La planétologue Frances Bagenal lors du survol d‘Ultima Thulé. © J.-L. Dauvergne
Il y a 30 ans, le 25 août 1989, Voyager 2 survolait Neptune. Frances Bagenal faisait partie de l’équipe qui pilotait la sonde. Depuis plus de 40 ans, cette chercheuse américaine a participé à chaque étape cruciale de l’exploration du Système solaire, de Jupiter à Pluton et au lointain planétoïde Ultima Thulé. Rencontre avec ce témoin privilégié de la conquête spatiale.
Comment avez-vous intégré l’aventure des sondes Voyager, chargées de visiter les quatre planètes géantes du Système solaire ?

Je suis arrivée dans l’équipe de Voyager un peu avant le survol de Jupiter, en juillet 1979. L’année 2019 marque d’ailleurs un double anniversaire : les 40 ans du premier survol de Jupiter, et les 30 ans de Neptune ce 25 août 2019. Mais ma première participation à Voyager remonte à 1977, à l’époque du lancement. J’étais alors en thèse, consacrée l’étude des plasmas. C’est un domaine porteur dans l’exploration des planètes gazeuses. Depuis cette époque, les plasmas sont devenus ma spécialité et m’ont permis de travailler sur de nombreuses autres missions : Galileo, Deep Space 1 et New Horizons.

Quel est votre souvenir
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous