3 bolides en une semaine !

Crédit : Klaas Jobse, Projekt Oostkapelle
Le 24 février, un bolide de magnitude -10 a été observé par le réseau de caméras automatiques FRIPON.

En astronomie, un bolide désigne une étoile filante plus brillante qu'à l'accoutumée. Il s'agit en général d'un objet de quelques centimètres en train de se consumer dans l'atmosphère terrestre. Ce type d’événement peut donner lieu parfois à des chutes de météorites. « Tout dépend de sa composition, mais il faut généralement que le bolide soit visible jusqu’à 30 km d’altitude, et il semble malheureusement que celui-ci ait disparu plus tôt », détaille François Colas, astronome à l’observatoire de Paris.

Une vidéo de la chute a été enregistrée : 

Ces derniers jours, deux autres bolides notables ont été détectés par le réseau de caméras FRIPON :  un, le 24 février 2018 et le suivant, le 16 février. Avec les longues nuit d’hiver et l’anticyclone hivernal, il n’est pas étonnant que les détections soient plus nombreuses que d’habitude.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Des nuages noctiluques ont été vus au-dessus de Paris

    Il n’y a qu’un seul type de nuage apprécié des astronomes : les noctiluques. Bien que très rares, ils sont particulièrement bien visibles en ce moment au nord de la France. Celui-ci a été photographié le soir du 17 juin 2019 depuis Paris. Il s’agit du nuage bleuté au-dessus de l’horizon nord-est.

  • Un nouveau cratère martien s'expose en couleurs

    Un cratère martien récent a été photographié par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter. Le résultat de la collision se pare de nuances étonnantes.

  • Daphnis fait des vagues dans les anneaux de Saturne

    L’une des dernières images prises par la sonde Cassini révèle un phénomène étonnant : la propagation des vagues créées par un petit satellite au sein des anneaux de la planète Saturne.