Une galaxie spirale à travers la Voie lactée

Crédit : ESA/Hubble & NASA, A. Seth
En traquant les galaxies afin d’étudier leur trou noir central, les astronomes ont produit cette vue de la spirale UGC 11537, qui ne manque pas de perspective…

Vue de loin, la Voie lactée ressemble probablement à cela. Cette belle spirale, photographiée par le télescope Hubble dans la constellation de l’Aigle, semble en être la copie conforme. Elle se situe à environ 230 millions d’années-lumière, mais sa ressemblance avec notre galaxie n’est pas l’intérêt principal de cette image obtenue dans le cadre d’une étude des trous noirs centraux galactiques ; il réside plutôt dans la conjonction avec plusieurs étoiles de la Voie lactée… En effet, UGC 11537 (c’est le nom de cette galaxie) se trouve dans la constellation de l’Aigle, dans une région proche du plan de la Voie lactée. De ce fait, la densité d’étoiles dans cette direction est assez élevée, de sorte que deux d’entre elles transitent devant la galaxie.

Il en découle une perspective cosmique vertigineuse : les étoiles visibles sur la photo (plusieurs, si l’on compte celles, plus faibles situées en périphérie) ne sont distantes que de quelques milliers d’années-lumière, alors qu’UGC 11537 croise nettement plus loin. Sur le même cliché, on remarque de petites formes allongées et orangées : ce sont des galaxies encore plus éloignées, peut-être à plus d’un milliard d’années-lumière…

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Des aurores boréales illuminent la nuit de façon spectaculaire

    Le 10 mai, dès la fin du crépuscule, des aurores boréales ont été visibles de façon spectaculaire depuis toutes les régions de France. Profitant d'un ciel parfaitement dégagé, de nombreuses personnes ont pu les admirer pendant de longues minutes. Notre collaborateur Emmanuel Beaudoin a saisi le phénomène en photo depuis les bords de la Loire.

  • Zoom inédit dans la Tête de Cheval

    Le télescope spatial James Webb vient de réaliser l’image la plus détaillée à ce jour d’une portion de la nébuleuse de la Tête de Cheval, dans la constellation d’Orion.

  • Un petit haltère sous l’œil du télescope Hubble

    Pour fêter sa 34e année en orbite, le télescope Hubble a été pointé vers Messier 76, une nébuleuse planétaire aussi connue sous le nom de nébuleuse du Petit Haltère (Little Dumbbell Nebula), située à 3400 années-lumière de la Terre.