Une galaxie naine pour les sursauts radio rapides

Crédit : Gemini Obs/AURA/NSF/NRC
L'un des mystérieux sursauts radio brefs détectés depuis 2007 a été localisé grâce au télescope Gemini North.

La source de l’un des brefs sursauts radio qui mettent la communauté scientifique en échec depuis 10 ans (lire C&E n°533 p. 50) a récemment été localisée dans une galaxie naine distante de 3 milliards d’années-lumière. C’est en combinant les données radios très précises du réseau de radiotélescopes VLA du Nouveau-Mexique et des images du télescope de 8 m Gemini North, à Hawaï, que les chercheurs ont identifié la galaxie hôte.

Bien que l’origine des signaux reste encore inconnue, la localisation est une première étape vers la compréhension de ce phénomène. Début 2016 déjà, l’un de ces sursauts avait été localisé dans une galaxie elliptique située à 6 milliards d’années-lumière, mais ce résultat restait sujet à caution.

Trois hypothèses sont en concurrence pour expliquer ces événements : fusion d’étoiles à neutrons, magnétars ou galaxies actives.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un bolide traverse le ciel des États-Unis

    Un météore très brillant a traversé le ciel de l'Illinois et du Wisconsin dans la nuit du 6 février 2017, à 1h27 heure locale. Le bolide aurait fini sa course dans le lac Michigan après s’être disloqué.

  • Ondes gravitationnelles : deux nouvelles détections potentielles examinées par Ligo

    Depuis leur remise en route le 30 novembre 2016, les détecteurs de Ligo ont identifié deux nouveaux signaux qui pourraient trahir le passage d'une onde gravitationnelle. Une analyse approfondie est en cours.

  • Les astronomes aussi résistent à Donald Trump

    Au même titre que l’ensemble de la communauté scientifique, les astronomes donnent de la voix contre Donald Trump ! Par le biais de l’Union astronomique internationale, ils protestent officiellement contre le nouveau décret discriminatoire pris par la Maison Blanche à l’encontre de sept pays.