Une étrange lueur nocturne au Pic du Midi

L'étonnante lueur verte observée dans la nuit du 7 août au Pic du Midi. Crédit : Hugo Steenweg

Un phénomène rare a été aperçu à l'observatoire du Pic du Midi : des draperies vertes ont faiblement illuminé le ciel dans la nuit du 7 au 8 août 2010. Sur cette photo de l'astronome amateur Hugo Steenweg, on peut croire à une aurore boréale. Mais l'activité solaire à cette date était insuffisante pour que de telles manifestations magnétiques descendent jusqu'à d'aussi basses latitudes.

Il s'agit en réalité d'une lueur atmosphérique (baptisée airglow par les anglo-saxons) qui survient à la même altitude que les aurores boréales (autour de 100 km) et qui provient de l'excitation des atomes d'oxygène par le rayonnement ultraviolet du Soleil pendant la journée qui a précédé.

La même nuit, deux time lapses ont enregistré le phénomène, l'un par Romain Montaigut en observant vers l'ouest, l'autre par Jean-Luc Dauvergne en observant vers le sud. Dans cette direction le phénomène était plus discret.

La rédaction, le 13 août 2010.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le retour de la Grande Tache sombre de Neptune

    Cela faisait 30 ans que les astronomes attendaient le retour d’une Grande Tache sombre sur Neptune. Fin 2018, le télescope spatial Hubble a été le témoin de la réapparition de cette structure nuageuse sur la planète lointaine.

  • Le sismomètre d’Insight est prêt à sonder Mars

    Installé sur le sol de la planète rouge depuis le 19 décembre 2018, le sismomètre français de la mission Insight a reçu sa couverture thermique, prélude à ses premières mesures scientifiques.

  • En perdant son gaz, une galaxie commence son agonie

    La galaxie D100 est en train de perdre la matière qui aurait dû lui permettre de se régénérer en étoiles. Les télescopes Hubble et Subaru se sont unis pour mettre en évidence le phénomène.