Un Soyouz rate son amarrage à l’ISS, nouvelle tentative mardi 27 août

Le Soyouz MS-14 lors de sa tentative d'amarrage ratée. Crédit : NASA
Le 27 août au matin, le vaisseau automatique Soyouz MS-14 tentera à nouveau de s’amarrer à la station spatiale internationale (ISS), après son échec du 24 août.

Un deuxième essai sera nécessaire. Le samedi 24 août 2019, l’amarrage du vaisseau sans équipage Soyouz MS-14 au module Poisk de la station spatiale internationale a été annulé. En cause, un possible problème avec l’un des composants du système de rendez-vous automatisé Kurs.

Actuellement, la capsule russe orbite à une centaine de mètres de la station, en attente de sa prochaine tentative d’amarrage le mardi 27 août, à 5h12 heure française. Cette fois-ci, l’engin doit se connecter au module de service Zvezda, dont le système Kurs a été vérifié. À cette fin, il a fallu déplacer au préalable le Soyouz MS-13 à un autre port d’attache. Une opération réalisée avec succès.

Le Soyouz MS-14 n’est pas piloté, mais il accueille tout de même un passager : Fedor. Ce robot humanoïde doit permettre à l’agence spatiale russe Roscosmos de tester les améliorations importantes de ses Soyouz MS sans risquer de vie humaine. S’il parvient à rejoindre l’ISS, Fedor devrait être rejoint d’ici la fin de l’année 2019 par Robonaut 2 de la Nasa.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : De l'inerte au vivant, une transition mystérieuse

    La Terre reste la seule planète connue à ce jour où la vie est apparue, il y a environ 4 milliards d'années. Comment la chimie a créé la vie, sur une planète alors bien différente d'aujourd'hui ? Pour notre deuxième épisode de la série "L’origine de la vie", nous recevons les chimistes Juan Fontecilla et Yannick Vallée.

  • Podcast : Aux origines de la vie, l'héritage des étoiles

    Comment les molécules de base du vivant ont-elles été incorporées à notre planète ? Et d’où venaient-elles ? Avec les astrophysiciens Cecilia Ceccarelli et Pierre Beck, premier épisode de notre série de dix podcasts consacrée à l’origine de la vie...

  • Archive Podcast : Comment se débarrasser des débris spatiaux ?

    Le 10 février 2009, les satellites de télécommunication Iridium-33 et Kosmos-2251 entraient en collision à plus de 40 000 km/h à 800 km au-dessus de la Sibérie. Une première. En septembre 2010, nous recevions l'expert au Cnes de la question des débris spatiaux, Christophe Bonnal. Les solutions qu'il présentait alors pour enrayer le problème restent d'actualité.