Un ovni dans le ciel d’Hawaï

Halo lumineux vu par la caméra de surveillance du CFHT. Crédit : CFHT.

Le 22 juin 2011, un gigantesque halo lumineux est apparu sur les caméras de surveillance de l'observatoire du Mauna Kea. L'explication de ce phénomène étrange a été trouvée grâce à Internet.

L'énigme du Mauna Kea


Apparu à l'horizon, à 3h40, le halo lumineux gonfle rapidement à mesure qu'il prend de la hauteur. « Au final la bulle de lumière est énorme : 90° sur le ciel », précise Jean-Charles Cuillandre, astronome au Télescope Canada-France-Hawaï (CFHT).


Tout se passe en seulement 5 minutes : le phénomène finit par déborder du champ de la caméra de surveillance, à mesure qu'il perd en luminosité.

Les vidéos sont visibles ci-dessous, la première a été enregistrée au télescope Subaru, et la seconde au CFHT. Avant de connaître le fin mot de l'histoire, nous vous invitons à chercher la solution par vous-même à l'aide du « Petit guide des ovnis identifiés » publié dans le numéro de juillet 2011 de Ciel & Espace.

OVNI hawai

Une enquête sur la toile
En l'absence d'explication évidente, l'astronome Ichi Tanaka décide de soumettre cette énigme à la sagacité des internautes sur le forum Asterisk du site de la Nasa Astronomy Picture of the Day.
Un minimum de culture de ce genre de phénomènes fait penser au dégazage d'un lanceur dans la haute atmosphère, ou en orbite basse. Un halo comparable avait été observé au-dessus de la France le 18 octobre 2009, de nombreuses photos sont visibles sur les forums. Sans être identique, ce cas fait également penser à l'ovni norvégien du 9 décembre 2009. Il s'agissait respectivement d'une fusée Atlas et d'un missile russe en perte de contrôle.

La solution
En quelques heures seulement, un membre du forum Asterisk fait le lien avec le lancement depuis la base de Vandenberg, en Californie, d'un missile intercontinental Minuteman III. L'ovni est lié à un test de ce lanceur stratégique de la dissuasion nucléaire américaine.

« Le tir du missile offre un bon timing. Il semble acquis que c'est la solution. C'est fascinant ! », estime Jean-Charles Cuillandre. En effet, il a été lancé 5 minutes seulement avant d'apparaître sur les webcams. Des analyses plus poussées tendent à confirmer cette hypothèse : la trajectoire suivie par cette fusée de test se révèle parfaitement compatible avec les observations. Si elle-même est invisible sur les vidéos, c'est que ses moteurs s'arrêtent au bout de trois minutes.

La vidéo ci-dessous montre le lancement d'un Minuteman. Au bout de 1 minute, on constate que les gaz éjectés se dispersent rapidement et finissent par former une bulle.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Xavier Pasco : « La Nasa ne sait plus pourquoi elle est là »

    À l’heure où la Maison-Blanche vient de publier sa proposition de budget 2019 pour la Nasa, l’agence spatiale américaine subit une crise plus profonde, existentielle. C’est l’analyse de Xavier Pasco, spécialiste des questions spatiales à la Fondation pour la recherche stratégique.

  • La galaxie d’Andromède est née d’une collision

    La galaxie M31, voisine de notre Voie lactée, serait beaucoup plus jeune que prévu. Et elle résulterait de la fusion de deux galaxies. C’est la découverte réalisée par une équipe franco-chinoise de l’observatoire de Paris.

  • Comment les trous noirs dirigent la vie des galaxies

    Le taux de formation stellaire d’une galaxie dépend de la taille de son trou noir central, d’après une étude parue dans la revue “Nature” en janvier 2018. Chez les grandes galaxies, plus le trou noir est massif, plus la création d’étoiles est efficace, mais brève…