Un nouveau scénario pour la naissance de Jupiter

La planète Jupiter photographiée par Juno. © Nasa
Sans les 320 masses terrestres de Jupiter, le Système solaire n'aurait pas le même visage. Et pourtant, les astrophysiciens ne comprennent pas vraiment comment la planète géante s'est formée. Un nouveau scénario entend lever le mystère.
Elle pèse presque trois fois plus à elle seule que l'ensemble des autres planètes du Système solaire. Certains pensent que nous lui devons nos océans, ou qu’elle nous protège des comètes lointaines. Et elle semble responsable de la petite taille de Mars. Si Jupiter n’avait pas existé, c’est sûr, notre destin n’aurait pas été le même ! Depuis des années pourtant, les théoriciens bataillent pour reproduire la formation de la planète géante dans leurs simulations numériques. Trop lente, la croissance de leurs Jupiter de synthèse a pendant longtemps donné naissance à des planètes malingres. Trop rapide au contraire, elle peut engendrer désormais des monstres surdimensionnés. À la tête d'une équipe issue des universités de Berne et de Zurich, Yann Alibert...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Alexei Leonov, premier piéton de l’espace, est mort

    Le 18 mars 1965, vêtu de son scaphandre, il avait été le premier humain à sortir de son vaisseau spatial pour flotter librement dans l’espace. Le Russe Alexei Leonov, qui avait aussi participé à la mission Apollo-Soyouz en 1975, est mort à l’âge de 85 ans.

  • Matière noire : donnez votre corps à la science !

    Vous n’avez pas encore été transpercé par une particule de matière noire macroscopique ? Si elle existe, c’est donc qu’elle fait plus de 50 kg ! Tel est le résultat d’une étude très sérieuse qui considère le corps humain comme… un détecteur de matière noire.

  • La sonde Juno sauve sa mission grâce à une manœuvre inédite

    Pour éviter l’ombre de Jupiter, Juno a dû allumer ses moteurs pendant plus de 10 heures afin de changer de trajectoire. Une manœuvre risquée mais réussie qui prolonge la mission autour de la planète géante.