Toute la lumière sur la face cachée de la Lune

La collision avec un autre satellite aurait bosselé la face cachée de la Lune. Crédit: Nasa/Goddard

La Terre aurait eu deux lunes par le passé, qui auraient fusionné pour ne former qu'une. C'est une nouvelle théorie pour expliquer la différence de morphologie entre les deux faces de notre satellite. En effet, alors qu'elle nous montre en permanence son visage le plus doux, la Lune cache un côté plus accidenté, hérissé de montagnes et de cratères.

Des années durant, les théories se sont succédé pour tenter d'en trouver une explication. En novembre dernier, on a par exemple pensé qu'un océan de magma sous terrain aurait engendré un volcanisme qui aurait adoucit la surface regardant la Terre, il y a 4,4 milliards d'années.

Deux lunes autour de la Terre

Le nouveau scénario est autrement plus spectaculaire. Il commence il y a 4,526 milliards d'années. Un objet de la taille de Mars aurait percuté de plein fouet notre planète, éjectant en orbite une portion du manteau terrestre. Toute cette matière se serait agglomérée dans l'espace pour former non pas une Lune, comme on le pensait jusqu'à présent, mais deux !

Impact sur la face cachée

Elles auraient alors cohabité sur la même orbite pendant des millions d'années, s'éloignant imperceptiblement de la Terre à chaque révolution. Mais il est dangereux de s'approcher trop près du Soleil, et le jour arriva où sa gravitation perturba les deux lunes. La plus petite, d'un diamètre de 1200 km, aurait rejoint la première, trois fois plus grosse, et s'y serait écrasée. A 2 kilomètres par seconde, le choc était paradoxalement si mou qu'au lieu d'un cratère, elle aurait répandu sa matière sur ce qui est aujourd'hui la face cachée !

Simulation du choc des deux anciennes lunes de la Terre

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Matériel d'observation : l'indispensable guide d'achat

    Nous venons de publier une nouvelle édition numérique du numéro spécial matériel #2 regroupant nos tests de lunettes, de montures, d’oculaires et de jumelles. En tout, vous retrouverez 90 tests de matériel à travers les deux numéro spéciaux, le 1er est consacré aux télescopes. Ils sont accessibles sur notre site web ou dans notre application « Ciel et Espace, Le + »

  • Un nouveau scénario pour l’origine des anneaux de Saturne

    Depuis que la composition et la masse des anneaux de Saturne sont mieux connues, grâce notamment à la sonde Cassini, les astronomes multiplient les modèles pour décrire leur formation. Mais aussi leur âge. Un chercheur de l’université de Toronto s’y colle cette fois avec, au départ de tout, une collision entre un satellite de Saturne et une comète.

  • L’insoutenable gravité de l’Univers, expliquée par Gabriel Chardin

    La gravitation reste une énigme. Elle résiste toujours à la physique quantique, qui décrit l’infiniment petit… Et si l’antimatière était la clé du mystère, comme le propose le théoricien Gabriel Chardin ?