Thomas Pesquet voit rouge

Crédit : Thomas Pesquet/ESA/NASA
Cela faisait longtemps que le Français Thomas Pesquet rêvait de photographier le plus fameux rocher rouge de la Terre : Ayers Rock, situé en plein cœur de l’Australie.

« Ce site sacré aux couleurs flamboyantes se détache nettement de son environnement, l’outback typiquement australien, commente l’astronaute. Pour autant, il n’est pas facile à repérer depuis la station spatiale internationale. Mais il y a quelques jours, au détour d’un coucher de soleil, on a eu la chance de l’admirer ! »

De nombreuses autres photos prises par Thomas Pesquet sont visibles sur son compte Flickr. 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Deux astronautes de plus pour l’ISS

    Le 20 avril, un vaisseau Soyouz a placé un Russe et un Américain sur orbite. Ils doivent s’amarrer le jour-même à la station spatiale internationale (ISS).

  • Feu d'artifice dans Orion

    Cette image réalisée par l'interféromètre millimétrique Alma, opéré au Chili par l'ESO, montre le résultat d'une collision entre deux étoiles naissantes (protoétoiles), il y a 500 ans.

  • Jupiter au plus près de la Terre

    Que ferez-vous le 8 avril à 23h 26min 23s ? La planète Jupiter, elle, passera à exactement 666 443 551 km, au plus près de la Terre pour cette année 2017.