Thomas Pesquet voit rouge

Crédit : Thomas Pesquet/ESA/NASA
Cela faisait longtemps que le Français Thomas Pesquet rêvait de photographier le plus fameux rocher rouge de la Terre : Ayers Rock, situé en plein cœur de l’Australie.

« Ce site sacré aux couleurs flamboyantes se détache nettement de son environnement, l’outback typiquement australien, commente l’astronaute. Pour autant, il n’est pas facile à repérer depuis la station spatiale internationale. Mais il y a quelques jours, au détour d’un coucher de soleil, on a eu la chance de l’admirer ! »

De nombreuses autres photos prises par Thomas Pesquet sont visibles sur son compte Flickr. 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une longue caverne identifiée sur la Lune

    Des grottes existent bien sur la Lune. Une étude menée par des scientifiques japonais montre que l’une d’elles mesure vraisemblablement 50 km de long et serait idéale pour fournir un abri à de futurs explorateurs lunaires.

  • La Terre vue par une voyageuse interplanétaire

    En passant au ras de notre planète le 22 septembre 2017, la sonde américaine Osiris-Rex a pris un cliché qui montre l’océan Pacifique et l’Australie.

  • Derniers souffles d’une étoile

    Le réseau d’antennes millimétriques Alma a permis de visualiser une bulle de gaz en expansion autour de U Antliae, une étoile en train de mourir.