Thomas Pesquet voit rouge

Crédit : Thomas Pesquet/ESA/NASA
Cela faisait longtemps que le Français Thomas Pesquet rêvait de photographier le plus fameux rocher rouge de la Terre : Ayers Rock, situé en plein cœur de l’Australie.

« Ce site sacré aux couleurs flamboyantes se détache nettement de son environnement, l’outback typiquement australien, commente l’astronaute. Pour autant, il n’est pas facile à repérer depuis la station spatiale internationale. Mais il y a quelques jours, au détour d’un coucher de soleil, on a eu la chance de l’admirer ! »

De nombreuses autres photos prises par Thomas Pesquet sont visibles sur son compte Flickr. 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Retour sur Terre pour trois astronautes de l’ISS

    La capsule Soyouz qui abritait Scott Tingle, Norishige Kanai et Anton Shkaplerov s’est posée sans encombre au Kazakhstan le 3 juin 2018 à 6h34, heure locale. Les trois astronautes ont passé 168 jours à bord de l’ISS.

  • Une étrange étoile à neutrons dans le Petit Nuage de Magellan

    L'observation par le satellite X Chandra du reste de supernova E0102 révèle une étrange configuration : pourquoi cette vaste structure est-elle décentrée par rapport à l'étoile à neutrons née de l'explosion ?

  • La baie du mont Saint-Michel depuis l’espace

    Un des sites touristiques les plus visités de France a été photographié par le satellite Sentinel-2 durant une marée descendante. La mission Sentinel-2 observe notre planète pour y recenser les stigmates du réchauffement climatique.