Test : la lunette TS AC 152/900 Rich-Field RTF, une exploratrice pour le ciel profond

La lunette TS AC 152/900 Rich-Field RTF. ©JL Dauvergne/C&E
Les petites lunettes achromatiques font souvent figure d’instrument pour débutants. Quelques modèles de plus gros diamètre existent pourtant autour de 1000 €. Nous en avons testé un pour comprendre à qui ce genre d’outil s’adresse.
Depuis quelques années, Telescope Service commercialise une lunette de 152 mm ouverte à f/5,9. Elle est vendue à près de 1100 €, et c’est un tarif très attractif pour une lunette de ce diamètre. À la conception d’un tel instrument, l’enjeu premier est de maitriser le chromatisme et le sphérochromatisme. Le chromatisme est une variation de la focale en fonction de la couleur de la lumière. Dans la pratique, les images rouge, verte et bleue se forment chacune à une distance différente de l’objectif, et l’agrandissement de l’objet observé varie légèrement. Le sphérochromatisme est un défaut lié au fait que la forme de l’objectif est plus ou moins adaptée aux différentes longueurs d’onde de la lumière. Cette lunette est dotée d’un doublet, c’est-à-dire
Depuis quelques années, Telescope Service commercialise une lunette de 152 mm ouverte à f/5,9. Elle est vendue à près de 1100 €, et c’est un tarif très attractif pour une lunette de ce diamètre. À la conception d’un tel instrument, l’enjeu premier est de maitriser le chromatisme et le sphérochromatisme. Le chromatisme est une variation de la focale en fonction de la couleur de la lumière. Dans la pratique, les images rouge, verte et bleue se forment chacune à une distance différente de l’objectif, et l’agrandissement de l’objet observé varie légèrement. Le sphérochromatisme est un défaut lié au fait que la forme de l’objectif est plus ou moins adaptée aux différentes longueurs d’onde de la lumière.



Cette lunette est dotée d’un doublet, c’est-à-dire
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.